22 passionnés en ligne
Chronique
Cinéma : les films à ne pas manquer le mercredi 29 mars
Paru le 29/03/2017 (mis à jour à 16:11:43)
Création originale Pôle Culture - Tous droits réservés.

Découvrez dans cette chronique hebdomadaire les sorties cinéma de la semaine sélectionnées par la rédaction. A travers cette sélection, vous pourrez découvrir les films que nous vous conseillons de voir.

 

FILMS AMÉRICAINS

Baby Boss
Réalisé par Tom McGrath

C'est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras, surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire. Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce "Baby Boss" débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète. Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et... les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents.

Pourquoi il faut y aller ? Un bon film d'animation qui plaira aux petits comme aux grands de par un univers enfantin et des références plus adultes. Une sortie en famille idéale pendant les vacances scolaires.

 

Ghost In The Shell
Réalisé par Rupert Sanders

Dans un futur proche, le Major est unique en son genre : humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres.

Pourquoi il faut y aller ? Les amateurs de science-fiction l'attendent depuis bien longtemps, tout comme les fans du manga de Masamune Shirow, dont le film est adapté. La présence de Scarlett Johansson risque d'attirer également bon nombre de spectateurs.

 

FILMS FRANCAIS

Gangsterdam
Réalisé par Romain Lévy

Ruben, Durex et Nora sont tous les trois étudiants en dernière année de fac. Par manque de confiance en lui, Ruben a déjà raté une fois ses examens. Même problème avec Nora, à qui il n'ose avouer ses sentiments. Et ce n'est pas Durex, son ami d’enfance, le type le plus gênant au monde, qui va l’aider. Lorsqu’il découvre que Nora est aussi dealeuse et qu’elle part pour Amsterdam afin de ramener un tout nouveau type de drogue, Ruben prend son courage à deux mains et décide de l’accompagner. Ce voyage à Amsterdam, c’est le cadre idéal pour séduire enfin Nora, dommage pour lui que Durex s’incruste dans l’aventure. Alors que tous les trois découvrent la capitale la plus dingue d’Europe, leur vie va franchement se compliquer quand ils vont réaliser que la drogue qu’ils viennent de récupérer appartient aux plus grands criminels d’Amsterdam. Très vite, Ruben, Durex et Nora vont comprendre que pour retrouver leur vie d’avant, ils vont devoir cesser d’être des blaireaux pour devenir de vrais héros.

Pourquoi il faut y aller ? La bande annonce déjantée nous promet d'ores et déjà d'en voir de toutes les couleurs, et ce, sans aucune substance illicite. De quoi passer un bon moment entre amis et peut-être de découvrir Kev Adams dans un registre pour jeunes adultes et moins pour adolescents.

 

Telle mère, telle fille
Réalisé par Noémie Saglio

Inséparables, Avril et sa mère, Mado, ne peuvent pourtant pas être plus différentes. Avril, 30 ans, est mariée, salariée et organisée, à l'inverse de sa mère, éternelle ado insouciante et délurée qui vit aux crochets de sa fille depuis son divorce. Mais quand les deux femmes se retrouvent enceintes en même temps et sous le même toit, le clash est inévitable. Parce que si Mado, en pleine crise de jeunisme, n'est pas prête à être grand-mère, Avril, quant à elle, a bien du mal à imaginer sa mère... mère.

Pourquoi il faut y aller ? Juliette Binoche dans un rôle comique, qui plus est dans celui de la plus délurée et Camille Cottin dans celui de la plus sérieuse des deux, rien que pour ça, ce film vaut sans doute le détour. Une bonne idée de Noémie Saglio, qui avait déjà réalisé Connasse, princesse des cœurs, avec la même Camille Cottin.

 

Orpheline
Réalisé par Arnaud des Pallières

Portrait d’une femme à quatre âges de sa vie. Petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache. Adolescente ballottée de fugue en fugue, d’homme en homme, puisque tout vaut mieux que le triste foyer familial. Jeune provinciale qui monte à Paris et frôle la catastrophe. Femme accomplie enfin, qui se croyait à l’abri de son passé. Quatre actrices différentes incarnent une seule et même héroïne.

Pourquoi il faut y aller ? L'histoire d'une vie compliquée en quatre temps bien définis avec quatre actrices bien distinctes, ou la description d'une seule et même personnalité avec ses qualités, ses travers et un destin à maîtriser.

 

Pris de court
Réalisé par Emmanuelle Cuau

Nathalie est joaillère et vient de s’installer à Paris pour un nouveau travail et une nouvelle vie avec ses deux fils. Mais la direction de la bijouterie change soudainement d’avis et lui annonce que le poste ne sera pas pour elle. Nathalie veut protéger ses enfants et décide de ne rien leur dire. De ce mensonge vont naître d’autres mensonges de part et d’autre. L’engrenage commence.

Pourquoi il faut y aller ? Un rôle dramatique et nouveau pour Virginie Efira avec un scénario simple mais efficace. Une escalade sans précédent dans la vie d'une femme prête à tout pour ses enfants.

 

Félicité
Réalisé par Alain Gomis

Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.

Pourquoi il faut y aller ? Une histoire de femme et de mère dans un film français qui se déroule en plein cœur de l'Afrique. Un univers musical est peut-être présent pour apaiser une réalité trop dure.

 

FILM FRANCO-BRITANNIQUE

A United Kingdom
Réalisé par Amma Asante

En 1947, Seretse Khama, jeune Roi du Botswana et Ruth Williams, une londonienne de 24 ans, tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Tout s’oppose à leur union : leurs différences, leur famille et les lois anglaises et sud-africaines. Mais Seretse et Ruth vont défier les diktats de l’apartheid. En surmontant tous les obstacles, leur amour a changé leur pays et inspiré le monde.

Pourquoi il faut y aller ? Un film qui s'inscrit dans une certaine mouvance actuelle d'histoires qui racontent le racisme passé pour combattre un certain racisme ambiant. Une nouvelle grande histoire d'amour à une époque où les sentiments passaient au second plan.

 

Et bien entendu, un aperçu du box-office français des derniers jours vous permet de retrouver les films toujours à l'affiche :

1 – Kong: Skull Island avec 522 936 entrées en 2e semaine
2 – Logan avec 418 728 entrées en 3e semaine
3 – Alibi.com avec 358 134 entrées en 5e semaine
4 – L'embarras du choix avec 291 171 entrées en 1ère semaine
5 – Patients avec 278 113 entrées en 3e semaine
6 – Lion avec 268 247 entrées en 4e semaine
7 – Split avec 259 243 entrées en 4e semaine
8 – Les figures de l'ombre avec 235 282 entrées en 2e semaine
9 – Chacun sa vie avec 207 383 entrées en 1ère semaine

Vous avez la parole

Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Christophe Cirillo
| Musique
1902j | 0 | 1090
Stanislas
| Musique
3393j | 8 | 2407
Leslie
| Musique
3215j | 5 | 1311
Bastian Baker
| Musique
1484j | 0 | 1815
Carole Bianic
| Télévision
1261j | 0 | 17482

Page générée en 0.595 secondes.