63 passionnés en ligne
Chronique
Cinéma : les films à ne pas manquer le mercredi 19 avril
Paru le 20/04/2017 (mis à jour à 13:07:34)
Création originale Pôle Culture - Tous droits réservés.

Découvrez dans cette chronique hebdomadaire les sorties cinéma de la semaine sélectionnées par la rédaction. A travers cette sélection, vous pourrez découvrir les films que nous vous conseillons de voir.

 

FILMS AMÉRICAINS

Gold
Réalisé par Stephen Gaghan

Kenny Wells a grandi dans le milieu des chercheurs d’or. Tout comme son père, il n’a pas peur de gravir des montagnes et de creuser le sol pour faire fortune. Mais dans un monde où le simple jeu du hasard peut faire la différence entre un milliardaire et un loser absolu, on ne peut pas dire que la chance ait souri à Kenny. Pourtant, l’homme incarne l’esprit d’entrepreneur par excellence et la foi inébranlable dans la capacité à surmonter tous les obstacles. Il vend donc le peu qu’il lui reste et part à l’autre bout de la planète : en Indonésie. Il a la conviction qu’il va trouver de l’or dans l’une des jungles les plus denses et les plus terrifiantes du monde : Bornéo. Après s’être associé avec le légendaire géologue Mike Acosta, ils vont devoir affronter ensemble la nature, les institutions financières de Wall Street et les pires complots.

Pourquoi il faut y aller ? Un beau casting et un Matthew McConaughey qui n'a, encore une fois, pas eu peur de se transformer physiquement, au risque de paraître bien plus laid. Une histoire vraie palpitante sur la soif de l'or.

 

Life – Origine inconnue
Réalisé par Daniel Espinosa

À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient.

Pourquoi il faut y aller ? Un autre casting impressionnant et une histoire mêlant la conquête spatiale, sujet qui fascine toujours autant les humains que nous sommes, et la présence d'êtres étranges et étrangers, qui intriguent toujours les petits Terriens que nous sommes, devraient suffire à faire de ce film un succès.

 

Mes vies de chien
Réalisé par Lasse Hallström

Qui a dit que les animaux n'avaient pas d'âme ? Sûrement pas le petit Ethan, 8 ans, qui en 1962 s'embarque dans une aventure hors du commun en recueillant un chiot nommé Bailey. Au fil des années, Ethan noue des liens très forts avec son chien, présent à chaque étape importante de sa vie. Jusqu'au jour où, dévasté, il doit se résoudre à laisser partir Bailey, âgé et malade. Et si le départ de l'animal n'était en fait qu'un commencement ? Réincarné tour à tour en berger allemand, golden retriever ou labrador, vivant des aventures palpitantes comme chien de sauvetage ou la destinée sereine d’un petit chien de compagnie, Bailey va se découvrir, existence après existence, un but : retrouver son maître Ethan coûte que coûte.

Pourquoi il faut y aller ? Le réalisateur suédois Lasse Hallström avait déjà réalisé en 2009 le film Hatchi, avec Richard Gere, dans lequel le héros était déjà un chien. Il avait également réalisé un film intitulé Ma vie de chien en 1985, qui n'a aucun rapport avec celui-ci, mais qui montre bien une certaine fascination pour l'animal.

 

FILMS FRANCAIS

Sous le même toit
Réalisé par Dominique Farrugia

Delphine et Yvan divorcent. Alors que sa situation financière ne lui permet pas de retrouver un domicile, Yvan se rappelle qu'il détient 20% de la maison de son ex-femme. Il revient alors vivre chez Delphine, dans ses 20%. Les deux ex vont découvrir les joies de la colocation forcée.

Pourquoi il faut y aller ? Un scénario qui fait écho à la première réalisation de Dominique Farrugia, Delphine 1 - Yvan 0, et qui promet une comédie originale et bien écrite si celui-ci a conservé son humour de l'époque des Nuls.

 

Cessez-le-feu
Réalisé par Emmanuel Courcol

1923. Georges, héros de 14 fuyant son passé, mène depuis quatre ans une vie nomade et aventureuse en Afrique lorsqu'il décide de rentrer en France. Il y retrouve sa mère et son frère Marcel, invalide de guerre muré dans le silence. Peinant à retrouver une place dans cet après-guerre où la vie a continué sans lui, il fait la rencontre d'Hélène, professeure de langue des signes avec qui il noue une relation tourmentée.

Pourquoi il faut y aller ? Une époque assez peu évoquée de cette façon et un sujet lourd malgré les Années Folles, souvent décrites comme une période d'insouciance mais possédant encore des cicatrices de la Première Guerre mondiale.

 

Bienvenue au Gondwana
Réalisé par Mamane

Un jeune Français idéaliste plongé en Afrique, des élections présidentielles controversées, un dictateur décidé à rester au pouvoir en trichant, deux hommes de main adeptes de géopolitique, un député français déterminé à vendre des asperges aux africains et une jeune et jolie révolutionnaire. Bienvenue au Gondwana.

Pourquoi il faut y aller ? Au départ chroniqueur radio sur RFI et humoriste, Mamane a souhaité ici rassembler toutes les tares qui existent selon lui dans les pays africains en inventant une nouvelle nation afin de ne froisser et de n'oublier personne. Un bon moyen de réaliser ce que l'Afrique représente et tout ce que les pays réels ne devraient pas faire.

 

FILMS ETRANGERS

Glory
Réalisé par Kristina Grozeva et Petar Valchanov

Tsanko, un cantonnier d’une cinquantaine d’années, trouve des billets de banque sur la voie ferrée qu’il est chargé d’entretenir. Plutôt que de les garder, l’honnête homme préfère les rendre à l’Etat qui en signe de reconnaissance organise une cérémonie en son honneur et lui offre une montre... qui ne fonctionne pas. Tsanko n’a qu’une envie : récupérer la vieille montre de famille qu’on ne lui a pas rendue. Commence alors une lutte absurde avec le Ministère des Transports et son service de relations publiques mené par la redoutable Julia Staikova pour retrouver l’objet.

Pourquoi il faut y aller ? Une réalisation à la fois bulgare et grecque qui nous emmène vers un cinéma qu'on n'a pas l'habitude de voir qui peut nous sortir d'une certaine routine et des super-héros dont on nous fait l'éloge à longueur de films américains.

 

Les initiés
Réalisé par John Trengove

Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé. Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Pourquoi il faut y aller ? Une autre réalité dont on n'a pas forcément conscience et un pays relativement méconnu. Cette production à la fois sud-africaine, allemande et française peut nous surprendre par sa force et son humanité.

 

L'affranchie
Réalisé par Marco Danieli

Giulia, jeune témoin de Jéhovah, voit sa vie basculer lorsqu'elle rencontre Libero qui vient de sortir de prison. Leur amour interdit conduira Giulia à l'exclusion totale de sa communauté. Avec lui, un autre destin semble possible. En cherchant sa voie, elle découvre les dangers d'un monde extérieur au sien.

Pourquoi il faut y aller ? Un sujet aux airs de déjà-vu dans ce film italo-français, à savoir l'amour impossible, mais une analyse qui semble intéressante du fait de quitter sa zone de confort et peut-être nous prouver que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, même en présence de l'amour.

 

DOCUMENTAIRES

Retour à Forbach
Réalisé par Régis Sauder

Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu. Entre démons de l'extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés ? Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l'avenir à l'heure où la peur semble plus forte que jamais.

Pourquoi il faut y aller ? Un retour dans une ville ouvrière meurtrie par le temps, la pauvreté et le chômage qui peut nous ouvrir les yeux sur la réalité de certains d'entre nous et changer notre vision des choses à quelques jours d'une élection présidentielle plus qu'incertaine.

 

L'éveil à la permaculture
Réalisé par Adrien Bellay

La permaculture laisse entrevoir une lueur d’espoir avec ses solutions écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Accessible à tous, elle peut être mise en oeuvre partout. Aujourd’hui, des hommes et des femmes se rencontrent et expérimentent cette alternative crédible. La transition “permacole” est en marche.

Pourquoi il faut y aller ? Encore une sujet essentiel pour les élections qui arrivent et rarement évoqué au cinéma, même dans un documentaire. De quoi se faire une idée plus précise de l'importance de notre environnement et des solutions qui existent pour le protéger.

 

Et bien entendu, un aperçu du box-office français des derniers jours vous permet de retrouver les films toujours à l'affiche :

1 – Baby Boss avec 703 609 entrées en 2e semaine
2 – La Belle et la Bête avec 446 369 entrées en 3e semaine
3 – Les Schtroumpfs et le village perdu avec 431 955 entrées en 1ère semaine
4 – A bras ouverts avec 411 403 entrées en 1ère semaine
5 – Power Rangers avec 262 004 entrées en 1ère semaine
6 – Ghost In The Shell avec 236 716 entrées en 2e semaine
7 – Gangsterdam avec 97 070 entrées en 2e semaine
8 – Corporate avec 82 630 entrées en 1ère semaine
9 – Logan avec 76 767 entrées en 6e semaine

Vous avez la parole

Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Manon Laëlle
| Musique
2283j | 1 | 954
Margaux Simone
| Musique
1144j | 0 | 955
Emilie Minatchy
| Musique
1340j | 0 | 980
Lorie
| Musique
1725j | 2 | 3556
Marie-Amélie
| Musique
2406j | 0 | 1318

Page générée en 1.997 secondes.