16 passionnés en ligne
Chronique
Cinéma : les films à ne pas manquer le mercredi 10 mai
Paru le 10/05/2017 (mis à jour à 10:22:46)
Création originale Pôle Culture - Tous droits réservés.

Découvrez dans cette chronique hebdomadaire les sorties cinéma de la semaine sélectionnées par la rédaction. A travers cette sélection, vous pourrez découvrir les films que nous vous conseillons de voir.

FILMS AMÉRICAINS

Alien: Covenant
Réalisé par Ridley Scott

Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Pourquoi il faut y aller ? Apparemment, le monstre légendaire, dont la première apparition date de 1979, avec le même Ridley Scott, est loin d'avoir rendu les armes. Suite de Prometheus, cet opus promet un beau retour aux sources pour les fans.

 

Outsider
Réalisé par Philippe Falardeau

L'histoire vraie de Chuck Wepner, négociant en alcools du New Jersey, qui a tenu 15 rounds contre le plus grand boxeur de tous les temps, Mohammed Ali, lors du championnat du monde poids lourds en 1975, avant de finalement s'incliner par KO technique. Durant les 10 années où il a été boxeur, celui que l'on surnommait "Bayonne Bleeder" a eu 8 fois le nez cassé, a connu 14 défaites, deux KO, un total de 313 points de suture... et a inspiré le personnage de Rocky Balboa dans la franchise au succès planétaire Rocky.

Pourquoi il faut y aller ? L'histoire étonnante de celui qui aurait inspiré le personnage de Rocky, tout en n'ayant pas grand-chose en commun sur de nombreux aspects. L'occasion également de retrouver à l'écran Liev Schreiber et Naomi Watts, désormais ancien couple à la ville.

 

Little Boy
Réalisé par Alejandro Monteverde

Alors que son père vient de partir pour la Deuxième Guerre mondiale, Pepper, petit garçon de huit ans, reste inconsolable. Avec la naïveté de son âge, il est prêt à tout pour faire revenir son père coûte que coûte.

Pourquoi il faut y aller ? Une histoire émouvante avec une touche fantastique dans le seul but de nous prouver que tant qu'on y croit, tout est possible. Un beau message en ces temps parfois compliqués.

 

FILMS FRANCAIS

Problemos
Réalisé par Eric Judor

Jeanne et Victor sont deux jeunes Parisiens de retour de vacances. En chemin, ils font une halte pour saluer leur ami Jean-Paul, sur la prairie où sa communauté a élu résidence. Le groupe lutte contre la construction d’un parc aquatique sur la dernière zone humide de la région, et plus généralement contre la société moderne, la grande Babylone. Séduits par une communauté qui prône le "vivre autrement", où l’individualisme, la technologie et les distinctions de genre sont abolis, Jeanne et Victor acceptent l’invitation qui leur est faite de rester quelques jours. Lorsqu’un beau matin la barrière de CRS qui leur fait face a disparu. La communauté pense l’avoir emporté sur le monde moderne. Mais le plaisir est de courte durée. A l’exception de leur campement, la population terrestre a été décimée par une terrible pandémie. Ce qui fait du groupe les derniers survivants du monde. Va-t-il falloir se trouver de nouveaux ennemis pour survivre ?

Pourquoi il faut y aller ? Un thème original qui rappelle étrangement certaines batailles, comme celle de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mêlé à des séries dramatiques comme The Leftovers, où une grande partie de la population a disparu aussi. Le tout dans une comédie, on demande à voir.

 

Vive la crise !
Réalisé par Jean-François Davy

Mai 2025 - Marine Le Pen, présidente de la République, démissionne. Étienne, cadre de la climatisation nationale, se fait licencier et, n’osant affronter cette réalité, erre de bar en bar. Il rencontre alors Montaigne, agrégé de philo, qui mène une vie de bohème assumée. Étienne devient alors La Boétie et ils ne se quittent plus. Une troupe de marginaux truculents et attachants va se regrouper autour d’eux. S’appuyant sur l’article 1587 du Code Civil, ils déclenchent un joyeux foutoir et retrouvent le plaisir du bien-vivre ensemble.

Pourquoi il faut y aller ? Une comédie bien française qui mélange un futur inventé et un passé bien réel, tout en jouant à fond la carte de l'actualité. Après des instants houleux, ça peut faire du bien d'en rire.

 

Souffler plus fort que la mer
Réalisé par Marine Place

Julie et ses parents, Loïc et Louison, vivent de la pêche sur une toute petite île perdue au large de la Bretagne. Face à la crise économique qui les oppresse, la famille doit se séparer du bateau contre une prime à la casse. Julie va se réfugier dans la musique et souffle dans son saxophone pour dépasser les sensations de submersion qui l’envahissent.

Pourquoi il faut y aller ? Un thème très actuel et une place laissée à la musique apparemment très importante. Oui, elle peut sauver des vies. Ce film en est sûrement la preuve. A noter qu'il s'agit du premier long métrage de Marine Place, habituée des documentaires sociaux.

 

FILMS ETRANGERS

Message from the King
Réalisé par Fabrice du Welz

En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue, avec un billet retour pour l’Afrique du Sud sept jours plus tard et 600 dollars en poche. Au bout de 24 heures, il découvre que sa sœur est morte dans des circonstances étranges.

Pourquoi il faut y aller ? Une réalisation à la fois britannique, belge et française de réalisateur belge Fabrice du Welz, spécialiste de films d'épouvante et de thrillers. Un pitch qui semble nous promettre un vrai moment de tension intense.

 

Le chanteur de Gaza
Réalisé par Hany Abu-Assad

Un jeune Palestinien prend son destin en main pour réaliser son plus grand rêve : chanter.

Pourquoi il faut y aller ? Une histoire vraie, une vision différente de la Palestine et un jeune homme somme toute banal avec un rêve qui lui semble inaccessible alors que très commun dans notre monde occidental. Premier film tourné à Gaza depuis 20 ans, la tournage a été limité à deux jours par les autorités israéliennes. Cela nous donne idée de ce qu'est la vie là-bas et de la dimension d'autant plus infranchissable de son rêve.

 

Une famille heureuse
Réalisé par Nana Ekvtimishvili et Simon Gross

Professeure dans un lycée de Tbilissi, Manana est mariée depuis 25 ans à Soso. Ensemble, ils partagent leur appartement avec les parents de Manana, leurs deux enfants et leur gendre. Une famille en apparence heureuse et soudée jusqu'à ce qu'à la surprise de tous, Manana annonce, au soir de son 52e anniversaire, sa décision de quitter le domicile conjugal pour s’installer seule.

Pourquoi il faut y aller ? Après avoir concouru pour l'Oscar du meilleur film étranger avec Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne, le duo de réalisateurs géorgiens revient avec un film aux allures réalistes et modernes qui contrastent avec l'idée que l'on a souvent de ce pays assez méconnu. Une bonne raison de s'en faire une meilleure idée.

 

DOCUMENTAIRES

I Am Not Your Negro
Réalisé par Raoul Peck

À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain James Baldwin, Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies.

Pourquoi il faut y aller ? Un documentaire très actuel ayant reçu de multiples récompenses, et même nommé dans la catégorie documentaires aux derniers Oscars. Une production internationale à la fois française, américaine, belge et suisse, le tout avec un réalisateur d'origine haïtienne. A noter la présence de personnalités comme JoeyStarr ou Samuel L. Jackson.

 

Tapis rouge
Réalisé par Frédéric Baillif et Kantarama Gahigiri

Des jeunes d'un quartier défavorisé vont au Festival de Cannes pour faire un film. Film que vous pourrez également voir après Tapis Rouge.

Pourquoi il faut y aller ? Un film suisse à la fois documentaire et fiction. Un format original qui surfe sur l'actualité d'un Festival de Cannes qui approche à grands pas.

Et bien entendu, un aperçu du box-office français des derniers jours vous permet de retrouver les films toujours à l'affiche :

1 – Les Gardiens de la Galaxie 2 avec 1 401 339 entrées en 1ère semaine
2 – Fast & Furious 8 avec 550 840 entrées en 3e semaine
3 – Baby Boss avec 368 233 entrées en 5e semaine
4 – Les Schtroumpfs et le village perdu avec 273 811 entrées en 4e semaine
5 – Sous le même toit avec 195 074 entrées en 2e semaine
6 – Jour J avec 190 886 entrées en 1ère semaine
7 – Django avec 185 696 entrées en 1ère semaine
8 – La Belle et la Bête avec 183 801 entrées en 6e semaine
9 – Aurore avec 154 518 entrées en 1ère semaine

Vous avez la parole

Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Gerlando Infuso
| Musique
1758j | 0 | 1862
Carole Bianic
| Télévision
1289j | 0 | 17707
Empyr
| Musique
2234j | 0 | 2151
Louisy Joseph
| Musique
3165j | 1 | 3185
Zaz
| Musique
2567j | 0 | 4908

Page générée en 0.604 secondes.