26 passionnés en ligne
Critique
Blanche Gardin : monologue entre humour noir et humour trash
Paru le 24/01/2017 (mis à jour à 22:55:00)
Note rédaction
Note internautes

Beaucoup la connaisse pour son rôle d'employée de bureau dans la série WorkingGirls diffusée sur Canal+. Désormais c'est en solo et trash à souhait que Blanche excelle. Attention expérience humoristique renversante !

Dès les premières secondes Blanche plante le décor. Ton grave, mine déconfite, sourire rangé, volume diminué, la comédienne n'est pas là pour rigoler. Elle ne mâche pas ses mots, n'hésitant pas à appeler un chat un chat, un sexe un sexe. Blanche ose, Blanche bouscule, Blanche dénonce. Trash juste ce qu'il faut, l'intelligence de son jeu n'est pas de choquer. Mais plutôt d'appuyer là où ça fait mal en optant pour une vraie réflexion. Blanche parle d'elle, Blanche parle des autres, d'elle à travers les autres ou vice-versa ! On est suspendu aux lèvres de cette quadra coincée et un brin dépressive. En tous cas dans son rôle. Elle refera le fil de sa vie, ne trouvant jamais une once de positif : le célibat, les rencontres, les enfants, la société... Il ne faut pas y aller en espérant ressortir avec un boost général mais plutôt avec le sentiment d'avoir vécu une expérience vraiment à part et oser prendre du recul sur les gens et les situations. Elle abordera tous les sujets, des plus futiles aux plus intimes. Sans trop dévoiler le spectacle, les meilleurs moments seront ceux situés sous la ceinture, quand Blanche osera parler de pet, de pénétration ou de sodomie. Une vraie écriture comique et une rythmique bien rodée ne manqueront pas de porter l'audience dans de francs éclats de rires. Difficile de se retenir tant l'humoriste ose le cru là où tant de ces sujets restent tabous en public. Pas de pudeur, pas d'intimité, elle se livre toute entière à son public. On soulignera sa capacité impressionnante à garder sa concentration mortuaire, là où le public éclatera en sanglot sur son siège.

Blanche sourira rarement, très concentrée par son personnage et le faisant alterner telles des montagnes russes entre émotion et grand moment de rigolade. Tout le spectacle oscillera sur ces sentiments antagonistes avant de finir sur un final cru et explicite à souhait, la touche finale d'un spectacle bien écrit, parfaitement mené, se démarquant de tout ce qu'il y a actuellement à l'affiche. Blanche Gardin parle toute seule mais plus pour longtemps. La salle de l'Européen était pleine à craquer, offrant à l'artiste sa première réflexion de la soirée sur le pourquoi du comment. La bavarde sait y faire et l'on se doute que le bouche à oreille fera le reste pour lui garantir un succès grandissant sur les prochaines représentations. Entre noirceur existentielle et joie du verbe, Blanche Gardin révolutionne le stand up et bouscule les codes. Expérience surprenante mais validée à 200% !

Pour en savoir plus sur Blanche Gardin :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Spectacles
Note rédaction
Fortes de leurs succès depuis près de deux ans, les Coquettes vont partir en goguette à l'Olympia le...
60j | 0 | 873
| Spectacles
Note rédaction
Le cap du deuxième spectacle est toujours une épreuve pour un humoriste, surtout quand il a cartonné...
64j | 0 | 964
| Spectacles
Note rédaction
Après un premier passage dans la capitale et un détour plutôt remarqué au Festival Off...
64j | 0 | 837
| Spectacles
Note rédaction
C'est une débauche de bonne humeur, de folie furieuse, de costumes déjantés et de tubes gay-friendly...
67j | 0 | 1195
| Spectacles
Note rédaction
Mathieu Madénian est actuellement à l'Apollo Théâtre et en tournée dans toute la France...
77j | 0 | 1042
| Spectacles
Note rédaction
Faisant le grand écart entre les musiques de Queen, Michael Jackson ou David Bowie, les nouvelles créations...
80j | 0 | 761
| Spectacles
Note rédaction
C'est au Palais des Congrès de Paris, avant un départ en tournée dans toute la France, que le grand...
81j | 0 | 675
| Spectacles
Note rédaction
Cette comédie douce-amère qui met en scène la cohabitation sous haute tension d’un couple qui ne...
84j | 0 | 1094
| Spectacles
Note rédaction
Encouragé par le succès phénoménal de son film culte sorti en 2004, le réalisateur...
86j | 0 | 870
| Spectacles
Note rédaction
Le comique échappé du Vieux-Port de Marseille est monté à la capitale pour présenter son...
86j | 0 | 2137

A lire également

| Disques
Note rédaction
Avec Turn up the quiet, Diana Krall arpente avec grâce les allées intimidantes de son répertoire de...
9j | 0 | 607
| Films
Note rédaction
Soyez honnêtes, si un(e) ami(e) vous propre un film coréen (sud-coréen, bien sûr, il est presque...
17j | 0 | 863
| Films
Note rédaction
Bon nombre de films ont évoqué la fuite de gens persécutés durant la Seconde Guerre mondiale,...
21j | 0 | 1124
| Live report
Note rédaction
Elle fut longue l'attente jusqu'à la sortie du nouvel album de China Moses... mais l'attente est...
22j | 0 | 1048
| Films
Note rédaction
Soyons clairs dès le départ : ce film n'est pas un film d'horreur à proprement parler. On...
23j | 0 | 711
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Yoann Fréget
| Musique
1210j | 0 | 2117
Marina Kaye
| Musique
731j | 3 | 2604
Le Peuple de l'Herbe
| Musique
3171j | 0 | 928
Orly Chap
| Musique
3144j | 1 | 1172
Gaël Faure
| Musique
1202j | 1 | 1104

Page générée en 0.722 secondes.