19 passionnés en ligne
Critique
"Inséparables" au Théâtre de la Michodière : rires à haute tension
Paru le 03/03/2017 (mis à jour à 11:37:25)
Note rédaction
Note internautes

Cette comédie douce-amère qui met en scène la cohabitation sous haute tension d’un couple qui ne s’aime plus signe le retour d’un Titoff au théâtre aussi drôle que touchant avec une troupe de comédiens toute en étincelles.

Comment vivre sous le même toit quand on ne s’aime plus, qu’on a acheté un appartement ensemble et que les temps sont durs ? En braquant sa focale sur ce sujet, la pièce Inséparables se branche avec justesse sur l’époque en dessinant de manière vive, plaisante et enlevée la constellation des relations de ces êtres aux prises avec la réalité économique ordinaire d'un couple, leur machiavélisme et le jeu social qui s’y coule volontiers.

L’histoire : Très amoureux, un couple a acheté un appartement à crédit à 50/50 mais, au bout de quelques mois, il décide de se séparer. Le hic est qu’en période de crise,  ils se retrouvent coincés, n’ayant d’autre choix que de séparer l’appartement en deux en vivant chacun de leur côté. Toutefois, comment réussir une séparation et cohabitation quand une mère s'en mêle, quand les réseaux sociaux chamboulent tout et qu'un drôle d'oiseau de banquier brandit de tout aussi drôles solutions pour solder le crédit ?

A partir de cette formidable idée de construction de Laurent Junca dont c’est la première pièce, le spectacle gambille sur une multitude de saynètes où l’on assiste à une course au pire à la mécanique implacable avec les embardées foldingues de la mère possessive avec son fils et indigne avec sa belle-fille, interprétée par la désopilante comédienne Arielle Semenoff qu’on est heureux de revoir au théâtre (sa dernière pièce était Camille à la folie en 2013). Tour à tour borderline, voluptueuse, persifleuse, sournoise, elle est excellente en belle-mère cynique, sournoise et retorse et mère abusive, loin d’être altruiste.

Quant à Titoff dont c’est seulement (à notre grand regret) la deuxième pièce, il s'empare avec sa faconde arsouille et sa bouille de gamin espiègle de la pièce avec talent et une interprétation juste mais aussi en livrant une composition touchante en homme au cœur blessé, à la libido malmenée et dont on devine qu’il est toujours amoureux de sa femme.

Ainsi court une folle ronde de coeurs qui butinent à plaisir et s’abîment sur les brisants du désir au milieu de laquelle se débat la talentueuse Armelle Deutsch (dont c’est la première pièce). Tout cela, sans compter avec l’arrivée avec toute la subtilité d’un buldozer dans un champ de tulipes dans cet appartement sous haute tension de la jeune talentueuse, convaincante et prometteuse Clémence Ansault, alouette amoureuse, bécasse et ingénue qui gazouille à l’envi et d’un banquier aux mœurs relâchées interprété avec justesse par Loïc Legendre.

En empoignant un tel sujet, l’écueil était grand de tomber dans une comédie bêtifiante ou sirupeuse. Or, tel n’est pas le cas même si les dialogues ne font pas frissonner l’altimètre et que certains personnages sont dessinés à gros traits et tirent sur la grosse ficelle de leurs personnages avec une cavalcade d'effets épais. Toutefois, on ne va pas reprocher à ce spectacle ses gros sabots car c'est le genre qui les réclame. Résultat : les rires montent vite en flèche pour ne plus retomber jusqu’à la fin de la pièce face à cette embardée de joyeux drilles qui s’en donnent à cœur joie pour notre plus grand plaisir ; le tout porté par une mise en scène originale et dopée au Guronsan de Cyril Lecomte.

Théâtre de la Michodière, 4 Bis Rue de la Michodière, 75002 Paris. Du mardi au samedi à 21h. Matinées le samedi à 16h30 et le dimanche à 15h.

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Spectacles
Note rédaction
Fortes de leurs succès depuis près de deux ans, les Coquettes vont partir en goguette à l'Olympia le...
34j | 0 | 803
| Spectacles
Note rédaction
Le cap du deuxième spectacle est toujours une épreuve pour un humoriste, surtout quand il a cartonné...
38j | 0 | 899
| Spectacles
Note rédaction
Après un premier passage dans la capitale et un détour plutôt remarqué au Festival Off...
38j | 0 | 778
| Spectacles
Note rédaction
C'est une débauche de bonne humeur, de folie furieuse, de costumes déjantés et de tubes gay-friendly...
41j | 0 | 1112
| Spectacles
Note rédaction
Mathieu Madénian est actuellement à l'Apollo Théâtre et en tournée dans toute la France...
51j | 0 | 973
| Spectacles
Note rédaction
Faisant le grand écart entre les musiques de Queen, Michael Jackson ou David Bowie, les nouvelles créations...
54j | 0 | 688
| Spectacles
Note rédaction
C'est au Palais des Congrès de Paris, avant un départ en tournée dans toute la France, que le grand...
55j | 0 | 609
| Spectacles
Note rédaction
Encouragé par le succès phénoménal de son film culte sorti en 2004, le réalisateur...
60j | 0 | 803
| Spectacles
Note rédaction
Le comique échappé du Vieux-Port de Marseille est monté à la capitale pour présenter son...
60j | 0 | 1928
| Spectacles
Note rédaction
Le seul-en-scène musical Judy, Barbra et moi est actuellement joué au Théâtre de...
60j | 0 | 565

A lire également

| Live report
Note rédaction
Tantôt espiègle, tantôt soucieuse, souvent emmerdeuse, Eskelina s'amuse sur scène et offre une...
2j | 0 | 292
| Live report
Note rédaction
Son concert parisien aux Étoiles, Blondino s'en rappellera longtemps ! Quand le bleu décide de broyer du...
2j | 0 | 278
| Live report
Note rédaction
L'anglaise Charlotte OC faisait un passage éclair en France mercredi soir pour son premier concert parisien. Un...
2j | 0 | 218
| Live report
Note rédaction
Muse un jour, muse toujours ! Quand Birkin sort de sa retraite médiatique c'est pour chanter Gainsbourg bien...
2j | 0 | 223
| On a testé
Note rédaction
Le Musée national de l’histoire de l’immigration rend compte d’un siècle (de 1860 à...
2j | 0 | 187
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Zaza Fournier
| Musique
3044j | 0 | 2257
Tina Arena
| Musique
592j | 0 | 2311
M Pokora
| Musique
2433j | 3 | 5465
Nathan
| Musique
1035j | 0 | 667
Myriam Abel
| Musique
2336j | 0 | 2075

Page générée en 0.82 secondes.