32 passionnés en ligne
Critique
Julien Doré : grands espaces bucoliques pour une âme apaisée
Paru le 26/10/2016 à 12:32
Note rédaction
Note internautes

Julien Doré vient de sortir son quatrième album & dans les bacs (ndlr : Esperluette en toutes lettres), reflet d'un chemin spirituel vers l'apaisement.

Il en est des projets qui ne laissent pas indifférents, l'intérêt étant dans l'évolution de son géniteur au fil des années. Pour ce quatrième album, et après l'immense tournée pour son album précédent Løve, Julien Doré avait besoin de se retrouver. Parti se ressourcer dans ses plaines d'enfance, il avait ce besoin viscéral de déconnexion pour mieux se reconnecter avec la nature, redescendre sur terre en quelque sorte. Son nouveau projet est le reflet de ces grands espaces bucoliques qui l'ont aidé, ces plaines vierges qui sentent la douce rosée du matin, ces moments de plénitude qui l'ont ramené à la passion de la musique. Cet album est construit comme un immense voyage vers soi. Poétique, doux, léger, il s'apparente comme une immense caresse qui vient balayer nos oreilles dans un plaisir certain. Abandonnant son côté trublion, le Doré nouveau laisse place à un homme apaisé d'une grande délicatesse. Une mutation qu'il avait embrayé sur l'album précédent et qui se confirme avec ce nouveau projet.

Sans renier son passé, et ses premiers pas volcaniques dans le télé-crochet Nouvelle Star, Julien Doré a réussi à s'affranchir très vite de cette étiquette. Il faut lui reconnaître une certaine facilité à embarquer le public dans son univers romantique. En perpétuelle évolution, Julien Doré semble avoir trouvé sa voix depuis deux albums. Délicates, douces, fragiles, c'est presque susurrées que ses nouvelles chansons s'enchaînent sur cette nouvelle galette. On rêve de l'île de beauté dans "Porto-Vecchio", on s'allonge sur une plage chaude dans l'excellent "Coco Câline", on admire l'immensité du vide dans "Sublime & Silence", on parle d'amour bien sûr dans "Le lac", on prend le large dans "Corail", on fait une virée transalpine vers l'Italie grâce à "Romy", on parle de solitude dans "Magnolia", on reparle d'amour dans "Beyrouth plage" ou encore du passé dans "Dans mes sombres archives". L'album aurait pu s'appeler "Caresse", l'une des pistes de l'album, tant le mot reflète le projet. Seul bémol : la monotonie du tout, qui semble sur la même tonalité, donnant l'impression d'une piste sans fin de 51 minutes. Question cohérence du coup Julien Doré a tout bon, toutes les pistes forment un ensemble non agressif et apaisant au demeurant.

On aurait peut-être apprécier quelques pistes un peu plus up-tempo pour décoller nos fesses de la chaîse et se mouver dans une joyeuse atmosphère. La continuité avec le projet précédent est telle qu'on s'y perd un peu lorsque "Le lac" est rendu public. Le titre est en tous points semblable à l'excellent "Paris-Seychelles" qui avait permis à Julien Doré de gagner ses lettres de noblesse. Aucune prise de risque donc, mais cette envie de surfer sur la vague du succès et de rester dans sa zone de confort. Au fond cette image de rebelle apaisé lui va bien, et tel un lion à la crinière léchée, il prend déjà d'assaut les charts en classant son nouvel album à la plus haute marche du podium, la preuve que le public est toujours là et qu'il aime cette facette de l'artiste. Côté engagement, le chanteur n'est pas en reste, et son invitation lancée à Pamela Anderson n'est pas veine. Profondément touché par les réactions misogynes lors de son intervention à l'Assemblée nationale, Julien Doré a voulu mettre au premier plan cette icône écorchée, engagée dans des combats qui lui sont chers : la cause animale ou encore la défense de la nature. Cohérence encore et toujours de s'allier à l'ex star du petit écran en pleine retraite spirituelle. 

L'excité Julien Doré a laissé sa place peu à peu à l'apaisé. Une évolution déjà pressentie dans Løve et qui se poursuit ici. & est la suite logique de cette conquête d'un nouveau public, les fans du genre ne seront pas déroutés, tandis que les autres encore récalcitrants pourraient bien se laisser attendrir par l'un de nos plus grands artistes français. Tant dans la gestuelle que dans la voix, aujourd'hui Julien Doré mise sur l'émotion. Esperluette est définitivement l'album d'un grand sentimental, apaisé, ressourcé, revigoré et prêt à repartir à la rencontre de son public lors du "& tour" déjà annoncé partout en France.

Ecoutez le nouvel album de Julien Doré & grâce à notre partenaire :

Pour en savoir plus sur Julien Doré :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Disques
Note rédaction
Avec Turn up the quiet, Diana Krall arpente avec grâce les allées intimidantes de son répertoire de...
8j | 0 | 551
| Disques
Note rédaction
Avec Ici et ailleurs, le discret patriarche de la chanson kabyle publie un nouveau chapitre réussi d’une...
30j | 0 | 1014
| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
44j | 0 | 1022
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
48j | 0 | 1498
| Disques
Note rédaction
Grâce à son nouveau triple album Le Manifeste Lulu, Damien Saez vient de signer un opus d'une...
57j | 0 | 27021
| Disques
Note rédaction
Ex-metteur en son du Saïan Supa Crew, l’électron libre de la scène française...
85j | 0 | 1055
| Disques
Note rédaction
L'acteur rabelaisien que la Dame en noir aimait à surnommer "l'amant à mille bras" reprend...
85j | 0 | 1119
| Disques
Note rédaction
Fort du succès de son précédent album de duos, le chanteur de variété portugaise Tony...
85j | 0 | 938
| Disques
Note rédaction
Membre recyclé du boys band anglais The Wanted, Nathan Sykes a eu raison de saisir sa chance et de présenter...
121j | 0 | 877
| Disques
Note rédaction
Fait d’urgence et armé de sa prose-combat, Cyril Mokaiesh est de retour avec un troisième album offensif...
125j | 0 | 760

A lire également

| Disques
Note rédaction
Avec Turn up the quiet, Diana Krall arpente avec grâce les allées intimidantes de son répertoire de...
8j | 0 | 551
| Films
Note rédaction
Soyez honnêtes, si un(e) ami(e) vous propre un film coréen (sud-coréen, bien sûr, il est presque...
16j | 0 | 814
| Films
Note rédaction
Bon nombre de films ont évoqué la fuite de gens persécutés durant la Seconde Guerre mondiale,...
20j | 0 | 1075
| Live report
Note rédaction
Elle fut longue l'attente jusqu'à la sortie du nouvel album de China Moses... mais l'attente est...
21j | 0 | 998
| Films
Note rédaction
Soyons clairs dès le départ : ce film n'est pas un film d'horreur à proprement parler. On...
22j | 0 | 706
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
La Fille d'Octobre
| Musique
2991j | 5 | 2452
Gaël Faure
| Musique
1201j | 1 | 1101
M Pokora
| Musique
2458j | 3 | 5619
Aldebert
| Musique
3132j | 2 | 3209
La Mordue
| Musique
1812j | 1 | 1967

Page générée en 0.713 secondes.