12 passionnés en ligne
Critique
Lili Poe dévoile ses "Echos" subtils, profonds et viscéraux
Paru le 21/11/2016 (mis à jour à 13:16:45)
Note rédaction
Note internautes

Aujourd'hui pour se faire connaître les artistes passent souvent par la parution d'un EP Echos : quelques titres pour dévoiler son univers. Lili Poe fait mouche avec ses quelques titres qui essaiment des mélodies pop et modernesqui dessinent un univers aux accents urbains.

L'EP débute par la vague "Echo" qui nous submerge avec son tempo qui claque, les mots qui sonnent en résonnance et qui nous entraîne autre part. Lili Poe est amoureuse dans "Homme ami" : un cri d'amour violent, "Tout ce que j'entends c'est tes mots qui me tiennent", soutenu par des beats sourds électro qui mettent en avant la profondeur de la voix de Lili qui vous enveloppe et vous transporte tout au long de l'EP. 

Elle est rejoint par Disiz sur "Sombre" qui relève plus d'une bluette pop électro "Dans tes bras je sombre, mon sombre héros" à l'ambiance moins lourde que le morceau "Homme ami".

Ambiance sombre pour "Une larme" qui éclate avec la pregnance de l'empreinte vocale de Lili Poe qui relève de la complainte lancinante pour ce titre. Cette ambiance nous laisse imaginer le climat d'une nouvelle d'Edgar Allan Poe qui prête son patronyme à la jeune artiste.

"Aux heures blanches" nous projette dans une ambiance électro profonde où Lili nous raconte le départ d'un être aimé. Il est clair que Lili Poe donne une bonne leçon à tous les artistes qui clament qu'il est difficile de faire sonner la langue française avec des mélodies pop.

Ecoutez l'EP grâce à notre partenaire Deezer :

Pour en savoir plus sur Lili Poe :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
12j | 0 | 716
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
16j | 0 | 986
| Disques
Note rédaction
Grâce à son nouveau triple album Le Manifeste Lulu, Damien Saez vient de signer un opus d'une...
25j | 0 | 25688
| Disques
Note rédaction
Ex-metteur en son du Saïan Supa Crew, l’électron libre de la scène française...
53j | 0 | 834
| Disques
Note rédaction
L'acteur rabelaisien que la Dame en noir aimait à surnommer "l'amant à mille bras" reprend...
53j | 0 | 980
| Disques
Note rédaction
Fort du succès de son précédent album de duos, le chanteur de variété portugaise Tony...
53j | 0 | 691
| Disques
Note rédaction
Membre recyclé du boys band anglais The Wanted, Nathan Sykes a eu raison de saisir sa chance et de présenter...
89j | 0 | 717
| Disques
Note rédaction
Fait d’urgence et armé de sa prose-combat, Cyril Mokaiesh est de retour avec un troisième album offensif...
93j | 0 | 603
| Disques
Note rédaction
Yves Jamait sort son deuxième album live Je me souviens… Le concert. Une trace en public aux arrangements...
96j | 0 | 341
| Disques
Note rédaction
Après trois longues années de silence total et deux derniers albums peu convainquants, Saez revient enfin avec...
128j | 0 | 1641

A lire également

| Films
Note rédaction
Pour son troisième film, Stéphane Robelin retrouve Pierre Richard, qu'il avait déjà...
9j | 0 | 596
| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
12j | 0 | 716
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
16j | 0 | 986
| Films
Note rédaction
A la fin du XVIIIe siècle, Belle s'ennuie dans un petit village isolé en France et elle trouve refuge dans...
19j | 0 | 1078
| Films
Note rédaction
Ce portrait en quatre actes d'une seule et même personne, à savoir une jeune femme en proie à de...
25j | 0 | 803
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Vincent Niclo
| Musique
3377j | 1 | 2912
Lili Poe
| Musique
152j | 0 | 1434
Simple Plan
| Musique
432j | 0 | 1610
Rose
| Musique
1404j | 0 | 2540
Kareen Antonn
| Musique
3464j | 0 | 5802

Page générée en 0.47 secondes.