53 passionnés en ligne
Critique
Moby : l'album "Innocents" hypnotique et envoûtant
Paru le 27/09/2013 à 00:05
Note rédaction
Note internautes

Habitué à composer sa musique en solitaire dans son home studio, Moby nous avait livré sur ses deux derniers albums (Wait for Me, 2009 et Destroyed, 2011) des ambiances très intimes à la mélancolie omniprésente. Des compositions d’une beauté touchante portées par les nappes électroniques affectionnées par le musicien et qui ont fait sa marque de fabrique.

Innocents, s’il s’éloigne quelque peu dans sa conception des deux précédents, reste solidaire dans l’esprit à ce que Moby a fait de mieux ces dernières années, une musique très personnelle et introspective.

Album de collaborations (pas moins de sept sur le disque) entre Moby et des artistes qu’il affectionne (Cold Specks, Damien Jurado, Mark Lanegan…), Innocents est donc une ouverture à l’autre. Les voix féminines habitées sont toujours du voyage ("A Case for Shame", "The Last Day"…) mais les vocalistes masculins hantent également les compositions (magnifique Damien Jurado sur "Almost Home"). Les samples sont de retour en nombre, notamment sur "A Long Time" et "Saints" ainsi que les plages instrumentales planantes à l’image de "Everything that Rises", morceau hypnotique qui ouvre le disque de façon magistrale.

Explorations entre titres downtempo, ambient et electronica, on trouve également au milieu d’Innocents une pépite sensuelle aux accents funk-soul, "Don’t Love me", interprété par la talentueuse Inyang Bassey. Si le premier extrait de l’album ("A Case for Shame") nous replongeait directement dans les ambiances de Destroyed, le second ("The Perfect Life" avec Wayne Coyne, l’un des deux morceaux sur lesquels Moby chante) est plus pop, dans la veine de Hotel.

Les amoureux des deux précédents opus du musicien mutri-instrumentiste (avec lesquels Innocents pourrait former une trilogie) y trouveront leur compte et il ne faudra pas s’attendre ici à retrouver le Moby de Play, 18 ou encore Last Night. Une évolution qui, loin des succès commerciaux du début du millénaire qui semblent peu lui importer, a conduit Moby à une musique toujours plus plaintive et inspirée, invitation à la rêverie.

Si le propos d’Innocents peut paraître parfois redondant, la magie de la musique de Moby opère cependant dès la deuxième écoute pour nous envoûter littéralement.

Moby Innocents, en bacs le 30 septembre.

Ecoutez cet album en ligne via notre partenaire Deezer :

Pour en savoir plus sur Moby, visitez son site officiel !

Pour en savoir plus sur Moby :

Vous avez la parole

... Justement le Moby clinquant de "18", "play" ou encore "Hotles" que l'on attend! A quand le retour des bonnes chansons Pop bien produites ?
Kiki | 27/09/2013, à 13:44 |
Donner votre avis sur le sujet

La rédaction vous recommande

| Disques
Note rédaction
Avec Ici et ailleurs, le discret patriarche de la chanson kabyle publie un nouveau chapitre réussi d’une...
5j | 0 | 408
| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
19j | 0 | 923
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
23j | 0 | 1143
| Disques
Note rédaction
Grâce à son nouveau triple album Le Manifeste Lulu, Damien Saez vient de signer un opus d'une...
32j | 0 | 25934
| Disques
Note rédaction
Ex-metteur en son du Saïan Supa Crew, l’électron libre de la scène française...
59j | 0 | 874
| Disques
Note rédaction
L'acteur rabelaisien que la Dame en noir aimait à surnommer "l'amant à mille bras" reprend...
59j | 0 | 1015
| Disques
Note rédaction
Fort du succès de son précédent album de duos, le chanteur de variété portugaise Tony...
59j | 0 | 739
| Disques
Note rédaction
Membre recyclé du boys band anglais The Wanted, Nathan Sykes a eu raison de saisir sa chance et de présenter...
95j | 0 | 759
| Disques
Note rédaction
Fait d’urgence et armé de sa prose-combat, Cyril Mokaiesh est de retour avec un troisième album offensif...
99j | 0 | 645
| Disques
Note rédaction
Yves Jamait sort son deuxième album live Je me souviens… Le concert. Une trace en public aux arrangements...
102j | 0 | 357

A lire également

| Live report
Note rédaction
Tantôt espiègle, tantôt soucieuse, souvent emmerdeuse, Eskelina s'amuse sur scène et offre une...
2j | 0 | 270
| Live report
Note rédaction
Son concert parisien aux Étoiles, Blondino s'en rappellera longtemps ! Quand le bleu décide de broyer du...
2j | 0 | 258
| Live report
Note rédaction
L'anglaise Charlotte OC faisait un passage éclair en France mercredi soir pour son premier concert parisien. Un...
2j | 0 | 197
| Live report
Note rédaction
Muse un jour, muse toujours ! Quand Birkin sort de sa retraite médiatique c'est pour chanter Gainsbourg bien...
2j | 0 | 204
| On a testé
Note rédaction
Le Musée national de l’histoire de l’immigration rend compte d’un siècle (de 1860 à...
2j | 0 | 172
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Ycare
| Musique
542j | 2 | 3182
Sorel
| Musique
2571j | 1 | 1267
Emma Daumas
| Musique
3105j | 2 | 2414
Manon Laëlle
| Musique
2228j | 1 | 859
Ycare
| Musique
1453j | 0 | 1242

Page générée en 0.897 secondes.