17 passionnés en ligne
Critique
"Rogue One" : le spin-off de Star Wars met des étoiles plein les yeux
Paru le 21/12/2016 (mis à jour à 11:26:49)
Note rédaction
Note internautes

Le premier spin-off de la saga Star Wars vient de sortir sur les grands écrans français : Rogue One. Que faut-il espérer dans cet épisode situé entre le troisième et le quatrième épisode ? Une belle et grande surprise !

De façon générale, les spin-off ont tendance à faire dresser les poils sur les bras : fan-service, histoire sans intérêt, machine à bénéfices... Rogue One : A Star Wars Story ne s'inscrit définitivement pas dans cette lignée. L'histoire, bien que connue à l'avance dans ses grandes lignes, arrive à surprendre les spectateurs. Le concept est simple : un petit groupe de rebelles doit voler les plans de l'Etoile de la Mort afin de trouver sa faille pour mieux la détruire.

Les fans de la saga seront ravis pour de nombreuses raisons : la qualité époustouflante des images se marie avec l'utilisation très appréciée de maquettes au lieu de la 3D. S'ajoute à cela de nombreux clins d'œil à des personnages de la trilogie originelle, mais également la reconstitution en images de synthèse de Grand Moff Tarkin (dont l'acteur Peter Cushing est décédé en 1994) et une nouvelle actrice incarnant Mon Mothma ressemblant à s'y méprendre à l'originelle (jouée par Caroline Blakiston). Sans aucun spoil, le dernier plan du film provoque une véritable explosion de joie difficile à contenir.

Un autre bon point s'ajoute à ce tableau : la Résistance, encore frêle et qui manque d'unification, affiche un visage moins blanc comme neige, moins idéalisé. On découvre notamment le Capitaine Cassian Andor (Diego Luna), qui a du sang sur les mains et croit en la noblesse de son combat. Cette part d'obscurité assumée parmi les rebelles ajoute un côté sombre à cette guerre qui lui confère plus de nuances. Un aspect positif qui fait de Rogue One un film plus varié que la saga Star Wars. Pour les yeux les plus avertis, Dark Vador arbore un costume plus souple qui le rend plus énergique et moins robotique. Ses scènes sont très dynamiques et cassent le rythme mécanique donné à son personnage dans les épisodes IV, V et VI. L'appréciation de ce changement est laissée à chacun. Le final est relativement inattendu et clôture ce spin-off avec beauté.

Parallèlement, certains aspects restent à revoir : le personnage de Saw Gerrera (Forest Whitaker) est inachevé et laisse dubitatif. Les musiques, pourtant cultes dans cet univers, passent relativement inaperçues. La relation père/fille ou fils laisse un goût amer de déjà (trop) vu. Pour finir, le cliché de l'Asiatique excellant en arts martiaux reste un peu restrictif malgré les promesses du personnage (Chirrut Îmwe joué par Donnie Yen).

Finalement, Rogue One reste une excellente surprise. C'est un film à part entière, pas un simple spin-off réalisé pour faire patienter les fans entre deux volets de la saga Star Wars. Impossible de ressortir des salles obscures sans avoir un sourire jusqu'aux oreilles et des étoiles intergalactiques plein les yeux.

Redécouvrez la bande-annonce de Rogue One :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Films
Note rédaction
Pour son troisième film, Stéphane Robelin retrouve Pierre Richard, qu'il avait déjà...
10j | 0 | 640
| Films
Note rédaction
A la fin du XVIIIe siècle, Belle s'ennuie dans un petit village isolé en France et elle trouve refuge dans...
20j | 0 | 1082
| Films
Note rédaction
Ce portrait en quatre actes d'une seule et même personne, à savoir une jeune femme en proie à de...
26j | 0 | 807
| Films
Note rédaction
Adepte de scénarios forts mais relativement intimistes, la trop rare Emmanuelle Cuau nous propose ici un film simple...
26j | 0 | 746
| Films
Note rédaction
Ce nouveau film d'animation DreamWorks va certainement plaire aux petits et aux grands grâce à des...
28j | 0 | 675
| Films
Note rédaction
Un nouveau film de Claude Lelouch est toujours un événement, et ce, depuis ses débuts avec notamment...
32j | 0 | 703
| Films
Note rédaction
Ben est victime d'un grave accident terriblement bête et se retrouve tétraplégique...
33j | 0 | 815
| Films
Note rédaction
Miss Sloane, lobbyiste redoutable, s'engage dans une guerre sans merci pour influencer des sénateurs...
34j | 0 | 829
| Films
Note rédaction
Pour son premier long métrage, le Québécois Yan England n'y va pas par quatre chemins et aborde sans...
39j | 0 | 824
| Films
Note rédaction
Pour sa première réalisation, Nicolas Bedos impressionne par la construction et l'énergie d'un...
39j | 0 | 829

A lire également

| Films
Note rédaction
Pour son troisième film, Stéphane Robelin retrouve Pierre Richard, qu'il avait déjà...
10j | 0 | 640
| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
13j | 0 | 753
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
17j | 0 | 1028
| Films
Note rédaction
A la fin du XVIIIe siècle, Belle s'ennuie dans un petit village isolé en France et elle trouve refuge dans...
20j | 0 | 1082
| Films
Note rédaction
Ce portrait en quatre actes d'une seule et même personne, à savoir une jeune femme en proie à de...
26j | 0 | 807
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
La Mordue
| Musique
1781j | 1 | 1893
Sophie Delila
| Musique
3085j | 2 | 1317
Hélène Ségara
| Musique
823j | 0 | 5034
Mélanie Pain
| Musique
2779j | 0 | 1456
Christophe Cirillo
| Musique
1899j | 0 | 1077

Page générée en 0.629 secondes.