26 passionnés en ligne
Critique
"School of Rock" : un show survitaminé au casting impeccable
Paru le 01/03/2017 (mis à jour à 23:56:45)
Note rédaction
Note internautes

Depuis novembre dernier, la comédie musicale School of Rock fait trembler Londres. Riffs endiablés, mise en scène au cordeau et dialogues efficaces sont au menu de ce spectacle qui avait d'abord fait ses armes à Broadway et récolté quatre nominations aux Tony Awards en 2016. Bonne humeur garantie !

Il y a de ces spectacles qui, en deux petites heures et des poussières, parviennent à vous débarrasser de vos tracas en vous collant un sourire sur les lèvres et en vous donnant des envies de courir acheter une guitare électrique au magasin du coin pour noyer le quotidien sous des notes survoltées. School of Rock en fait partie. Après avoir rencontré un franc succès outre-Atlantique, il était logique que cette comédie musicale tirée du film de 2003 Rock Academy fasse le voyage jusqu'au West End londonien et pose basses, claviers et autres batteries au New London Theatre.

Dans la version cinématographique, Jack Black incarnait le rôle principal de Dewey Finn, un musicien raté qui après s'être fait virer de son groupe de rock va usurper l'identité de son meilleur ami et colocataire Ned Schneebly pour devenir professeur dans la prestigieuse école Horace Green, et ainsi percevoir un salaire. Après s'être heurté à l'animosité du corps professoral et de quelques élèves surpris par son attitude et ses méthodes peu conventionnelles, il va finalement gagner la confiance et l'amitié des enfants et se trouver un but : transformer sa classe d'élèves bien sous tous rapports… en groupe de rock. A eux la liberté, la reconnaissance, et surtout la fameuse "Battle of the Band" au cours de laquelle Dewey Finn espère bien damer le pion à son ancien groupe !

A mi-chemin entre un Mathilda déniaisé et Les Choristes version rock et déjantée, School of Rock est la dernière production du célèbre compositeur anglais Andrew Lloyd Webber (Phantom of the Opera, Cats,…), que l'on n'attendait plus sur un show aussi moderne et survitaminé depuis Jesus Christ Superstar en 1971. Les dialogues sont tour à tour touchants et hilarants, les chansons entraînantes, la musique diablement efficace et surtout, intégralement jouée en live par un orchestre ainsi que par les enfants du spectacle. Un message préenregistré d'Andrew Lloyd Webber nous le signale avant le début du show, comme pour ôter tout doute aux spectateurs qui pourraient s'étonner d'une maîtrise aussi parfaite des instruments rock par les bouts de chou du casting. Ceux-ci sont tout simplement bluffants, à la fois musiciens hors-pair et excellents chanteurs, comédiens et danseurs. Quant à David Fynn, qui incarne Dewey Finn à Londres, il succède avec brio à Alex Brightman qui jouait le rôle à Broadway et étonne autant par son côté comique que par son chant rock et son dynamisme.

Comme dans toute bonne comédie musicale anglo-saxonne, les enchaînements sont millimétrés, la mise en scène léchée et les prestations irréprochables. Cependant, ce musical-là se différencie des autres de par son côté décalé, son irrésistible fraîcheur et surtout par une bande-son presque intégralement composée de chansons rock, de "You're in the Band" en passant par l'efficace "Stick it to the man". Amateurs de ballades tire-larmes et adeptes du drama, passez votre tour ! Pour ceux qui souhaitent en revanche passer un moment léger et vibrer au son des guitares électriques, les portes de la School of Rock seront ouvertes à Londres jusqu'en janvier 2018 !

Découvrez le trailer de School of Rock, actuellement à l'affiche du New London Theatre :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Spectacles
Note rédaction
Fortes de leurs succès depuis près de deux ans, les Coquettes vont partir en goguette à l'Olympia le...
57j | 0 | 863
| Spectacles
Note rédaction
Le cap du deuxième spectacle est toujours une épreuve pour un humoriste, surtout quand il a cartonné...
62j | 0 | 955
| Spectacles
Note rédaction
Après un premier passage dans la capitale et un détour plutôt remarqué au Festival Off...
62j | 0 | 827
| Spectacles
Note rédaction
C'est une débauche de bonne humeur, de folie furieuse, de costumes déjantés et de tubes gay-friendly...
65j | 0 | 1182
| Spectacles
Note rédaction
Mathieu Madénian est actuellement à l'Apollo Théâtre et en tournée dans toute la France...
74j | 0 | 1033
| Spectacles
Note rédaction
Faisant le grand écart entre les musiques de Queen, Michael Jackson ou David Bowie, les nouvelles créations...
78j | 0 | 752
| Spectacles
Note rédaction
C'est au Palais des Congrès de Paris, avant un départ en tournée dans toute la France, que le grand...
78j | 0 | 664
| Spectacles
Note rédaction
Cette comédie douce-amère qui met en scène la cohabitation sous haute tension d’un couple qui ne...
82j | 0 | 1081
| Spectacles
Note rédaction
Encouragé par le succès phénoménal de son film culte sorti en 2004, le réalisateur...
83j | 0 | 860
| Spectacles
Note rédaction
Le comique échappé du Vieux-Port de Marseille est monté à la capitale pour présenter son...
83j | 0 | 2127

A lire également

| Disques
Note rédaction
Avec Turn up the quiet, Diana Krall arpente avec grâce les allées intimidantes de son répertoire de...
7j | 0 | 466
| Films
Note rédaction
Soyez honnêtes, si un(e) ami(e) vous propre un film coréen (sud-coréen, bien sûr, il est presque...
14j | 0 | 740
| Films
Note rédaction
Bon nombre de films ont évoqué la fuite de gens persécutés durant la Seconde Guerre mondiale,...
18j | 0 | 1000
| Live report
Note rédaction
Elle fut longue l'attente jusqu'à la sortie du nouvel album de China Moses... mais l'attente est...
19j | 0 | 926
| Films
Note rédaction
Soyons clairs dès le départ : ce film n'est pas un film d'horreur à proprement parler. On...
21j | 0 | 698
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Merwan Rim
| Musique
1825j | 1 | 1811
Amel Bent
| Musique
2744j | 3 | 3372
Najoua Belyzel
| Musique
2759j | 9 | 2514
Triste Sire
| Musique
3346j | 0 | 5196
Tina Arena
| Musique
615j | 0 | 2433

Page générée en 1.012 secondes.