29 passionnés en ligne
Critique
"Sully" : un héros ordinaire, humble et sensible
Paru le 21/12/2016 (mis à jour à 11:33:12)
Note rédaction
Note internautes

Clint Eastwood, 86 ans, a un rythme de tournage assez impressionnant. Outre sa petite pause entre J. Edgar et Jersey Boys entre 2011 et 2014, il sort en général un film par an. Toujours très encré dans l'histoire des Etats-Unis, Sully ne déroge pas à la règle en se penchant sur ce petit acte héroïque d'un pilote de ligne qui a sauvé un grand nombre de vies en gardant la tête froide.

Cette histoire a fait le tour des unes de journaux dans le monde entier. Alors que l'ombre des événements tragiques du 11 septembre plane toujours sur New York, une nouvelle catastrophe a été évitée grâce au sang froid de Chesley Sullenberger, surnommé Sully. Ce pilote expérimenté voit ses réacteurs s'arrêter et il n'a d'autre solution que de tenter de rejoindre la piste la plus proche. Mais voilà, il est entouré de buildings et il est inenvisageable pour lui de prendre une trajectoire qui pourrait le crasher dans une tour. Le seul terrain vague pour tenter un atterrissage d'urgence est le fleuve Hudson. Il sauvera ses 155 passagers presque miraculeusement, et pourtant l'US Airways ouvre une enquête en lui reprochant de ne pas être revenu à l'aéroport où il aurait pu se poser sans dégâts...

La meilleure idée du film a certainement été d'avoir choisi Tom Hanks pour interpréter Sully. Il est toujours parfait pour incarner un personnage humble, honnête, surtout il arrive à exprimer beaucoup d'émotion en un regard. Sully ne semble pas être quelqu'un de très extraverti, il intériorise beaucoup. On ne le voit pas très en colère quand le comité d'enquête lui fait des reproches, il se maîtrise en permanence. Il semble aussi très angoissé par ce qu'il vient de vivre, mais reste souriant et calme. Ainsi, c'est toute la finesse du jeu de Tom Hanks qui vient équilibrer les sentiments d'injustice, les colères, les peurs ressentis par son personnage.

A vrai dire, on aurait aimer le voir craquer un peu, apercevoir une faille, pour bousculer un scénario fidèle au fait réel. L'enquête qui est menée se dirige vers des reproches faites au pilote. Il risque tout de même de perdre son emploi et son statut. Pourtant, il ne semble jamais vraiment inquiété alors que toutes les preuves qui sont amenées petit à petit durant le film incriminent son comportement. Il manque un peu de tension et d'énervement pour bousculer un peu ce scénario pourtant bien écrit, mais il est difficile de le reprocher quand on veut être proche du fait réel.

Bien que cette histoire soit touchante, on n'est loin de la vive émotion ressentie devant un Gran Torino ou un Million Dollar Baby. On n'a plus rien à dire sur le talent de réalisateur de Clint Eastwood, il signe ici un très bon film avec de beaux plans, une musique sensible et un casting bien choisi. Il a aussi eu l'intelligence de ne pas suivre une narration linéaire en se baladant entre présent, souvenir et même de mauvais rêves pour une lecture plus dynamique.

Là où le réalisateur ne se cache pas, c'est dans sa mise en avant permanente du patriotisme. Quand le héros était un soldat tueur dans American Sniper, Sully représente son opposé puisque lui a réussi à ne tuer personne. Pourtant, ce qui les lie, c'est l'amour pour leur pays en voulant le protéger. Sully est un hommage à tous les héros ordinaires : les secouristes de New York, le personnel de l'avion, les policiers, les pompiers, les services fluviaux et encore le personnel des hopitaux. Ils sont tous mis en avant ici pour avoir fait leur travail sans fausse note. Alors que toute la lumière est centrée sur le pilote à cause des médias, celui-ci veut partager son statut de héros national avec tous les secouristes qui sont intervenus après l'amerrissage forcé, et surtout avec son équipage.

Sans être un film catastrophe, puisqu'elle a été évitée de justesse, Sully est un beau drame, filmé très sobrement par un Clint Eastwood toujours inspiré par des histoires de héros américains et porté à l'écran par Tom Hanks et Aaron Eckhart, duo humble et sensible. Cependant, il n'étonne pas et manque d'émotion forte, mais peut-être que cette histoire vraie n'est pas assez spectaculaire pour surprendre.

Pour en savoir plus sur Tom Hanks :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Films
Note rédaction
Pour son troisième film, Stéphane Robelin retrouve Pierre Richard, qu'il avait déjà...
9j | 0 | 590
| Films
Note rédaction
A la fin du XVIIIe siècle, Belle s'ennuie dans un petit village isolé en France et elle trouve refuge dans...
19j | 0 | 1078
| Films
Note rédaction
Ce portrait en quatre actes d'une seule et même personne, à savoir une jeune femme en proie à de...
25j | 0 | 803
| Films
Note rédaction
Adepte de scénarios forts mais relativement intimistes, la trop rare Emmanuelle Cuau nous propose ici un film simple...
25j | 0 | 742
| Films
Note rédaction
Ce nouveau film d'animation DreamWorks va certainement plaire aux petits et aux grands grâce à des...
27j | 0 | 668
| Films
Note rédaction
Un nouveau film de Claude Lelouch est toujours un événement, et ce, depuis ses débuts avec notamment...
31j | 0 | 699
| Films
Note rédaction
Ben est victime d'un grave accident terriblement bête et se retrouve tétraplégique...
32j | 0 | 812
| Films
Note rédaction
Miss Sloane, lobbyiste redoutable, s'engage dans une guerre sans merci pour influencer des sénateurs...
33j | 0 | 824
| Films
Note rédaction
Pour son premier long métrage, le Québécois Yan England n'y va pas par quatre chemins et aborde sans...
38j | 0 | 819
| Films
Note rédaction
Pour sa première réalisation, Nicolas Bedos impressionne par la construction et l'énergie d'un...
38j | 0 | 825

A lire également

| Films
Note rédaction
Pour son troisième film, Stéphane Robelin retrouve Pierre Richard, qu'il avait déjà...
9j | 0 | 590
| Disques
Note rédaction
Dix ans après son dernier album et encerclé par la fervente section du groupe de rock Carré Blanc,...
12j | 0 | 712
| Disques
Note rédaction
Après des réorchestrations personnelles, puis orientales, la chanteuse reprend les chansons de Serge...
16j | 0 | 980
| Films
Note rédaction
A la fin du XVIIIe siècle, Belle s'ennuie dans un petit village isolé en France et elle trouve refuge dans...
19j | 0 | 1078
| Films
Note rédaction
Ce portrait en quatre actes d'une seule et même personne, à savoir une jeune femme en proie à de...
25j | 0 | 803
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Sophie Delila
| Musique
3084j | 2 | 1313
Boy
| Musique
1655j | 0 | 1061
Pamela Hute
| Musique
1796j | 1 | 819
Emma Daumas
| Musique
3098j | 2 | 2402
Nathalie Manfrino
| Musique
1872j | 1 | 879

Page générée en 0.541 secondes.