27 passionnés en ligne
Critique
Zazie : une dernière date chargée d'émotions au Bataclan
Paru le 21/12/2016 (mis à jour à 11:00:42)
Note rédaction
Note internautes

Jeudi soir, Zazie clôturait au Bataclan sa tournée L'Heureux Tour dont le coup d'envoi avait été donné en mars dernier aux Folies Bergères. Un concert à l'image de la chanteuse : émouvant, dynamique, et surtout d'une grande classe.

En entrant dans la salle du Bataclan pour venir fêter avec Zazie la fin de sa tournée L'Heureux Tour, en ce jeudi 15 décembre 2016, l'ambiance est à l'émotion. Mais elle est en revanche loin d'être pesante ; rapidement, on sent que les personnes qui ont répondu à l'appel de cette dernière date sont là pour célébrer la musique de cette artiste à la plume aussi aérienne qu'engagée. Pour célébrer la vie qui reprend le dessus, aussi. Envers et contre tout.

De fait, dès que Zazie fait son entrée sur la scène du Bataclan sur les premières notes de "Toc, Toc, Toc", la salle s'embrase déjà… et ne calmera plus jamais son ardeur au cours des deux heures qui suivront. Après avoir enchaîné les trois premiers titres du concert, les lumières se rallument et Zazie, les yeux embués, lâchera dans un souffle un simple « Vous êtes venus... » Il faut dire que suite à l'annonce de cette dernière date symbolique, beaucoup s'étaient indignés sur les réseaux sociaux du choix de la salle, pointant du doigt ici un manque de respect de la chanteuse et des spectateurs qui allaient faire le déplacement, là des événements tragiques encore trop frais dans les mémoires pour avoir envie de chanter et danser dans ce lieu. D'autres encore avaient exprimé clairement leur peur de venir assister à ce concert.

Quoi qu'il en soit, l'interprète aura réussi à démontrer avec tout le talent qu'on lui connaît qu'il était possible de faire à nouveau de cet endroit ce qu'il avait toujours été avant les terribles événements du 13 novembre 2015 : un lieu rempli de notes, d'applaudissements à tout rompre, de cris d'allégresse, de verres qui s'entrechoquent et de plaisir de partager ensemble un bon moment en musique. Bien plus que sur ses autres dates, où Zazie faisait en quelque sorte un tour de chauffe avec la première partie de son spectacle consacré aux nouvelles chansons de l'album Encore Heureux avant de véritablement commencer à embraser la salle avec ses anciens tubes, ce soir-là le public accompagnera l'artiste de bout en bout sans jamais relâcher l'énergie et faire redescendre la température. Plusieurs fois Zazie se retrouvera même dépassée par des ovations à n'en plus finir, remerciant simplement les spectateurs de "faire" le concert avec elle et introduisant brièvement les chansons suivantes. On l'avait connue plus éloquente et volubile, mais on comprend sans peine son émotion de se retrouver sur cette scène, et qui plus est pour la toute dernière date d'une tournée qui aura duré neuf mois. L'intensité, elle la gardera plutôt pour rendre encore mieux la force de ses textes, faisant courir des frissons sur les corps de beaucoup d'entre nous dans la salle...

Le décor minimaliste des précédentes dates de L'Heureux Tour a été conservé (petits écrans en fond de scène, ampoules suspendues au bout de longs fils électriques), de même que la setlist. A quelques petites exceptions près : si on regrettera l'absence des titres "Adieu Tristesse", "Tout Le Monde" et "Larsen", on salue en revanche la suppression de "Tais-toi", qui n'apportait pas grand-chose au concert. Le final a également été modifié, Bataclan et dernière obligent… En lieu et place d'un "Larsen" version acoustique qui la faisait déambuler parmi ses spectateurs avec ses musiciens, Zazie a en effet livré à son public un vibrant "Quand On A Que L'Amour", chanté aux côtés de trois interprètes de talent qui avaient eu l'occasion de se relayer pour faire les premières parties des précédentes dates de la tournée : Guilhem Valayé (3 minutes sur mer), Igit et Marvin Jouno. A leurs côtés, les musiciens et toute l'équipe technique de la chanteuse, une simple rose blanche à la main. Un hommage classe et tout en sobriété, à l'image de cette grande dame de la chanson française qui a encore une fois pu démontrer toute l'étendue de son talent et de son intelligence musicale.

Pour en savoir plus sur Zazie :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Live report
Note rédaction
En entrant de nouveau dans la lumière treize ans après deux spectacles au long cours (Kabaret et Piaf),...
23j | 0 | 854
| Live report
Note rédaction
Le spectacle Les idoles de Midi Première qui rendait hommage à cinq artistes disparus (Coluche,...
42j | 0 | 242
| Live report
Note rédaction
Nicolas Peyrac s’offre une escapade acoustique avec une escale parisienne au Théâtre des...
47j | 0 | 1559
| Live report
Note rédaction
C'est du côté de la Scène du Canal Jemmapes qu'il fallait passer jeudi dernier, sur Paris, pour...
61j | 0 | 208
| Live report
Note rédaction
Féminine, féministe, piquante, attrayante, autant de superlatifs pour qualifier Marjolaine Piémont qui...
61j | 0 | 769
| Live report
Note rédaction
Michael Gregorio vient de célébrer ses dix ans de scène vendredi 16 décembre...
62j | 0 | 538
| Live report
Note rédaction
La dernière semaine de novembre était plutôt chargée pour Florent Mothe. Outre sa...
74j | 0 | 615
| Live report
Note rédaction
Absente de la scène médiatique depuis 7 ans, Najoua Belyzel a rompu le silence hier soir au Pan Piper à...
111j | 0 | 655
| Live report
Note rédaction
Le 3 juin dernier, Superbus dévoilait son sixième album studio après plus de deux ans d'absence....
112j | 0 | 10811
| Live report
Note rédaction
Paradis Secret ou le nom d'un nouvel album dans les bacs ce vendredi. Nous vous parlons bien sûr du retour...
118j | 0 | 449

A lire également

| Films
Note rédaction
Loin d'être un blockbuster, et avec des acteurs pour la plupart (encore) méconnus, ce film au rythme un peu...
13j | 0 | 243
| Spectacles
Note rédaction
Le temple parisien de l'esprit chansonnier fait salle comble. Rires garantis avec des chansonniers, véritables...
14j | 0 | 698
| Spectacles
Note rédaction
Après le succès de "Ma Belle-mère, mon ex et moi", voici la suite tout aussi...
14j | 0 | 862
| Spectacles
Note rédaction
Sympathique à souhait et bien aminci, le truculent Issa Doumbia fait fondre le cœur d’un public acquis,...
14j | 0 | 111
| Films
Note rédaction
Le 22 novembre 1963, le Président américain John F. Kennedy est assassiné alors qu'il est à...
14j | 0 | 895
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Lisa Angell
| Musique
1232j | 0 | 1007
Elsa Kopf
| Musique
2120j | 0 | 1236
Logobi GT
| Musique
2041j | 1 | 2726
Dany Brillant
| Musique
1428j | 0 | 2104
Volo
| Musique
1397j | 0 | 1280

Page générée en 0.62 secondes.