31 passionnés en ligne
Interview
Interview de Claire L
Paru le 29/07/2008 à 12:21

Claire L. était la solitaire du groupe L5 et à la fois un peu son leader. Depuis la séparation du groupe en 2006 elle poursuit sa route en solo, sans le soutien d'une major que connait sa comparse Louisy Joseph... loin des caméras elle nous explique son cheminement pour la création d'un album, revient sur les raisons de son départ et nous parle de son actualité... interview !

Salut Claire L. et bienvenue sur votre portail. Tu faisais partie du groupe L5 avant de te lancer aujourd’hui en solo. Quels souvenirs marquants garderas-tu de l’époque L5 ?

Il y en a tant à raconter... Ce qui me vient à l’esprit immédiatement c’est cette magique et violente sensation d’être aimée très fort par tous ces jeunes, c’est sentir qu’on leur apportaient du bonheur intense ; on les faisaient rêver avec nos concerts, nos chansons, nos personnages et surtout, pour moi, profondément, avec mon amour pour eux, et pour mon métier.

Que penses-tu du succès de Louisy Joseph, aka Lydy des L5 ?

Sa chanson est fort sympathique, je pense que le reste de l’album aussi (je ne l’ai pas entendu en entier) ; elle a beaucoup de chance d’être là où elle est, à nouveau dans le partage à grande échelle de sa musique... C’est super pour elle !

Tu as toujours été la solitaire du groupe, c’était un choix de rester à l’écart ?

J’étais différente, réellement. Donc ça se voyait parce que je n’étais pas toujours dans le même état d’esprit que les filles. J’en ai souffert au début, j’avais peur que l’on pense que c’était un désir de ma part de ne pas être solidaire. J’adore faire mon métier de mon mieux ; être heureuse avec ça, ça passait pour moi par une cohésion très forte entre nous mais mes idées n’étaient pas toujours les mêmes que mes copines, donc il fallait faire des compromis. Puis j’ai assumé la différence, j’ai accepté, j’ai gardé mon cap et j’ai tenté d’être sereine avec ça.

Tu as d’ailleurs quitté le groupe la première, tu avais le sentiment de devoir poursuivre en solo ?

Je n’ai pas souhaité quitter le groupe, je ne l‘ai jamais déclaré non plus ; je n’ai pas figuré sur quelques titres, c‘est tout, ça ne voulait pas dire que je m’en allais. Les conséquences m’ont échappé, mais des fois quand des choses vous perturbent, vous n’arrivez pas à être « raisonnable », à suivre le mouvement même si vous ne comprenez plus...

Sortir un best of à 5 après votre séparation était une façon de bien terminer l’histoire ?

Je suppose... Mais c’est après que nous nous sommes séparées, car nous avons fait encore des concerts pendant encore un bon moment.

Gardes-tu des contacts avec tes anciennes camarades ?

Pour être honnête, je suis un peu la « sauvage » du groupe ! Je n’ai pas réfléchi quand ça a été fini ; j’ai pris et profité de ma liberté, totalement... Ça passait aussi par un grand moment pour moi sans prendre ni donner de nouvelles, juste pour me libérer profondément. Ce n’était pas un fait exprès, nous n’étions pas en froid. Je pense toujours à elles, avec beaucoup de tendresse aujourd’hui. J’ai eu l’occasion de voir Lydy sur une émission TV où chacune était invitée, c’était bien sympa de se revoir. Un de ces jours, je vais prendre mon téléphone, et appeler les autres, ça me prendra comme un besoin de les entendre, de prendre de leurs nouvelles le plus naturellement du monde.

Aujourd’hui tu te lances en solo, peux-tu à cette occasion nous présenter ton premier single « Aluminium » ?

Cette chanson est une bonne introduction à l’univers que j‘ai envie d‘exprimer : des moments très doux, puis très rock musicalement, des mots d’amour, et d’humour dans le texte. Ça me ressemble !

On y découvre une Claire L. davantage rock qu’auparavant. Quelles sont tes nouvelles envies musicales ?

J‘ai dans un premier temps un grand besoin de lâcher des choses, ça passe par l’énergie, la « violence » du rock et du contraste avec les moments plus doux ; mes mots aussi n’ont pas la prétention d’être originaux mais c’est lourd de sens et en même temps des fois rigolo, parce que c’est bon de rire de ses malheurs ! Plus tard peut-être, plus appaisée je ferai des choses plus folk, et groove, car j’ai baigné aussi dans cette musique là. Le rock a été mon premier déclic musical quand j’étais très jeune.

Comment s’est passée la rencontre avec Veronica Antico qui signe ce titre ?

Intense ! C’est une artiste très douée et fragile aussi. Elle m’a fait de très belles musiques. Elle a aussi eu l’intelligence d’écouter la direction dans laquelle je voulais aller. J’ai beaucoup de respect pour sa musique, sa voix si personnelle a un côté « inoubliable ».

Comment définirais-tu ton univers ?

Je crois l’avoir correctement décrit plus haut.

Le clip de la chanson est à la fois très simple et plein de métaphores. Comment t’es venu cette idée originale de scénario ?

J’en ai parlé avec la jeune fille qui devait réaliser le clip ; on a jeté les idées de base. On avait la même envie de s‘amuser, de bousculer ! Elle a alors élaboré la trame et je l’ai fait évoluer avec d’autres idées. Je trouve le résultat très sympa !

Comment se passe ton travail d’artiste sans le soutien d’une grosse major ?

Je suis « le moteur ». Je dois être sur tous les fronts : créer, récolter, faire évoluer mes chansons, les faire vivre en concert, démarcher, travailler avec des musiciens... Il y a tant à faire ! C’est parfois difficile... mais je ne suis pas seule, de bonnes volontés modestes, efficaces et fidèles ne sont guère loin de moi et me sont d’un grand secours !

Est-ce qu’un album est prévu ?

Oui, mais c’est toujours un peu aléatoire de donner une date... Bientôt ? Je dirai : quand ce sera prêt. J’ai besoin d’être sûre de mon travail !

Quelles sont les dates de tes prochaines scènes ?

Je suis heureuse d’être à l’affiche du Sentier des Halles le 06 septembre prochain, à Paris.

Que conseillerais-tu aux artistes qui comme toi font leur route en solo ?

Il faut du courage, se remonter les manches ! On a rien sans rien, et si on est à sa place, dans le vrai, dans la sincérité... Ça finit par payer !

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

D’être à ma place dans ce beau métier ! De le faire, de pouvoir continuer à en vivre, d’avoir toujours la flamme... Enfin d’être heureuse quoi ! C’est tout ce qui importe.

Pour terminer cette interview, un dernier mot pour les lecteurs de votre portail ?

Un grand salut à tous, des bisous bien sûr (je suis quelqu’un de très affectueux !), et... de bonnes vacances !!! Merci beaucoup à toi !

Merci beaucoup Claire L. d'avoir répondu à nos questions, on rappelle que tu seras à l'affiche du Sentier des Halles de Paris le 06 septembre prochain et que ton premier single 'ALUMINIUM' est en écoute !!! Bonne continuation à toi !

Références :

Site officiel de Claire L. !
MySpace officiel de Claire L. !

CLIP DU PREMIER SINGLE DE CLAIRE L. 'ALUMINIUM' :

Pour en savoir plus sur Claire L :

Vous avez la parole

Une interview dans laquelle on retrouve bien la générosité de Claire et son envie de faire les choses à fond mais de les faire bien. Elle mérite de réussir et je lui garde mon soutien. Je t'embrasse Claire
IZa | 29/07/2008, à 20:31
Donner votre avis sur le sujet
sympa l'interview!!! Je lui souhaite pleins de bonnes choses pour la suite. Elle le mérite sincèrement!!!
Angie | 29/07/2008, à 17:52
Donner votre avis sur le sujet
Je lui souhaite sincèrement bonne chance pour la suite.
Cyril | 29/07/2008, à 17:39
Donner votre avis sur le sujet
Trés bonne interview Claire L déchire, il n'y a rien à dire }32{
Cy | 29/07/2008, à 17:27
Donner votre avis sur le sujet

La rédaction vous recommande

| Musique
58j | 0 | 5991
| Musique
93j | 0 | 921
| Musique
98j | 0 | 782
| Musique
98j | 0 | 901
| Musique
104j | 0 | 7348
| Musique
122j | 0 | 1246
| Musique
127j | 0 | 956
| Musique
142j | 0 | 919
| Musique
149j | 0 | 1127
| Littérature
160j | 0 | 1164
| Musique
171j | 0 | 708
| Musique
183j | 0 | 1282
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Noëlle Perna
| Humour
1562j | 0 | 1996
Emilie Simon
| Musique
1047j | 0 | 1715
Nolwenn Leroy
| Musique
2366j | 10 | 4043
Clarika
| Musique
2929j | 1 | 1393
Anthony Dupray
| Télévision
3403j | 4 | 3433

Page générée en 0.525 secondes.