33 passionnés en ligne
Interview
Interview de Fred'Angelo
Paru le 13/10/2009 à 13:06

Salut Fred’Angelo. Comment vas-tu depuis notre dernière rencontre ?

Bien merci, d’humeur conquérante !

Tu nous disais dans la dernière interview que ton plus grand souhait serait « Que je vous fasse un jour un clin d’œil du haut d’une grande scène parisienne ». Aujourd’hui tu es à l’affiche du Divan du Monde à Paris, une grande fierté j’imagine ?

De la fierté  et aussi beaucoup de joie en réalisant que les choses avancent beaucoup plus vite que ce dont j’ai l’impression. Lorsque tu es à 100% dans un projet et que tu te bats pour le faire avancer tu as le sentiment que rien ne va assez vite. Et pourtant, « nous y voilà.. ».

Comment appréhendes-tu ce rendez-vous ?

Avec détermination. J’ai conscience que c’est un 1er rendez-vous, et qu’on n’a pas plusieurs chances de faire une bonne première impression surtout auprès des professionnels et des medias parisiens. Mais je suis prêt…

Peux-tu nous parler de la formule que les gens pourront découvrir ?

Il s’agit d’un Showcase de présentation de mon 1er album « La croisée des chemins ». Comme la salle du Divan du Monde s’y prête j’avais envie d’une mise en scène épurée et de proximité avec le public. Je choisis de privilégier le texte, la qualité d’émotion et la musicalité en m’entourant d’une équipe de choc. Mon groupe est constitué de musiciens hors pair issu de la scène rock : Florian Rossi (guitare/chant), Tony Giordano (batterie) ou de la scène métal prog Franck Hermany et Kevin Codfert (respectivement bassiste et claviériste/chanteur du groupe Adagio.) Je conserve des samples électro et atmosphériques de mon album, il y aura aussi des moments de douceur mais le tout sera résolument plus rock et musclé.

Tu faisais ton premier Olympia en janvier dernier en première partie de Claude Barzotti, là encore un rêve de gosse qui se réalise ?

Oui pour l’avoir vécu des milliers de fois dans ma tête et depuis ma plus tendre enfance… Si bien que lorsque j’ai vu mon nom écrit en lettres de lumière sur le fronton de l’Olympia, il me semblait déjà l’avoir vécu…

Comment as-tu trouvé le public parisien ?

On m’avait dit « attend-toi à chanter devant des gens blasés ». Et au final, le public s’est montré très accueillant et intrigué par la singularité du show présenté.

Tu étais tout l’été en concert, en première partie de Patrick Bruel, Claude Barzotti, Gérard Lenorman, … quels souvenirs gardes-tu de ces rencontres ? Qu’ont-elles apporté à ta vision du métier et de ta musique ?

La conscience profonde que c’est exactement le même métier que l’on fait à une échelle de célébrité et de médiatisation différente. Ces artistes sont de vrais exemples car ils ont le mérite d’avoir duré dans le temps et d’avoir gardé leur qualité d’émotion intacte. Quand j’ai vu chanter le public de Patrick Bruel plus fort que lui, je me suis senti pousser des ailes en rêvant au jour où il me sera donné de vivre un tel moment.

Ton premier album « La Croisée des Chemins » est sorti il y a un an et demi, quel bilan en tires-tu ?

D’abord je dois souligner qu’il s’agît d’un album autoproduit,  j’ai donc difficilement accès à la médiatisation. Et malgré cela rien que par le bouche à oreilles nous avons dépassé les 2500 exemplaire vendus ce qui est très bien pour un jeune artiste non signé. Je me laisse le temps de faire vivre cet album et de le faire découvrir au public avant d’en sortir un deuxième.

Quelle orientation veux-tu donner à  ton deuxième album ?

Il est un peu tôt pour en parler, mais j’ai envie d’un deuxième album plus lumineux  à connotation « thérapeutique ». J’ai également envie de m’ouvrir à des collaborations.

Que peut-on  te souhaiter pour les mois à venir ?

De ne jamais perdre la foi et le courage. De décrocher la première partie nationale d’un grand artiste, de faire un maximum de scènes partout en France, d’être présent sur les festivals, de réaliser un premier clip proche d’un court métrage, d’avoir de belles idées pour le deuxième opus, de continuer à faire de jolies rencontres autant humaines que professionnelles… tu vois, il en reste des vœux à exaucer !

Comme il est de coutume sur notre site, je te laisse le mot de la fin…

Suite au prochain épisode ;-)

Merci Fred'Angelo d'avoir pris le temps de répondre à nos questions, on rappelle que ton premier album "La Croisée des chemins" est toujours disponible via ton site officiel et que tu seras en concert le 15 octobre prochain au Divan du Monde Paris pour le présenter aux médias et aux fans locaux. Bonne continuation à toi !

Références :

Site officiel de Fred'Angelo !
MySpace officiel de Fred'Angelo !

Pour en savoir plus sur Fred'Angelo :

Vous avez la parole

Ciao Fred!! Bravo pour ta belle carrière! Et dire qu\'on avait chanté ensemble en 2003 pour la mucoviscidose aux pennes mirabeau salle tino rossi! Bravo à toi! Nico l\'italiano!
Nicoeros | 08/11/2009, à 12:35
Donner votre avis sur le sujet
fred c'est un PRO, nous savons qu'il va réussir et pointer son bout de nez trés vite, c'est un romantique un excellent compositeur plein de gentillesse et d'amour pour ses fans et surtout fidéle ce qui est rare a notre époque pas de grosse tete juste l'envie d'etre reconnu il le mérite vraiment; il faut acheter son cd et la tout de suite on comprend ce personnage unique, un ange passe; kiss fred
jackylole | 17/10/2009, à 20:20
Donner votre avis sur le sujet
Bravo Fred pour ce magnifique show... C\'était magnifique, ambiance au taquet, compos revisitées avec talent, voix parfaitement maîtrisée, musiciens talentueux... PARFAIT... Ecoutez l\'album si vous ne voulez pas passer à côté de quelque chose de magique....
Explicitseb | 16/10/2009, à 12:55
Donner votre avis sur le sujet
Bravo Fred pour ce magnifique show... C\'était magnifique, ambiance au taquet, compos revisitées avec talent, voix parfaitement maîtrisée, musiciens talentueux... PARFAIT... Ecoutez l\'album si vous ne voulez pas passer à côté de quelque chose de magique....
Explicitseb | 16/10/2009, à 12:55
Donner votre avis sur le sujet
Mon Angelo Del Cuore.... Que de chemins parcouru depuis ses 2 longues et belles années que j'ai plaisir a me remémorer... La route devant toi est d'autant plus belle que l'ambiance par laquelle tu seras accueillie sur cette belle scène Parisienne !!!! Alors pour tout les moments passés... mais aussi ceux à venir, je tenais à te souhaiter le meilleur.... Garde cette force, cette foi, cette rage qui t'anime sur scène.... Je t'embrasse bien fort... Ton Elothy....
Elothy | 13/10/2009, à 15:14
Donner votre avis sur le sujet
Voir tous les commentaires (6)

La rédaction vous recommande

| Musique
85j | 0 | 1265
| Musique
149j | 0 | 7069
| Musique
183j | 0 | 1479
| Musique
188j | 0 | 1387
| Musique
189j | 0 | 1335
| Musique
195j | 0 | 9020
| Musique
212j | 0 | 1967
| Musique
217j | 0 | 1636
| Musique
233j | 0 | 1233
| Musique
239j | 0 | 1390
| Littérature
251j | 0 | 1505
| Musique
261j | 0 | 950
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Claire Denamur
| Musique
2103j | 0 | 1387
VV Brown
| Musique
2690j | 1 | 1640
Quentin Elias
| Musique
3510j | 14 | 10384
Blondino
| Musique
85j | 0 | 1265
Lola
| Musique
1928j | 2 | 987

Page générée en 0.442 secondes.