17 passionnés en ligne
Interview
Interview de Lilly Wood & The Prick
Paru le 24/03/2011 à 00:13

Le duo Lilly Wood & The Prick a fait une belle percée en 2011 avec son premier album "Invicible Friends". Propulsé au rang de révélation du public aux dernières Victoires de la Musique, les français n'en gardent pas moins la tête froide et continuent de faire ce qu'ils aiment le mieux : de la scène ! Rencontre avec ce duo né dans un bar !

Bonjour Lilly Wood & The Prick et bienvenue sur votre portail. Votre groupe est né d'une rencontre dans un bar. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous étions tous les deux en mal de partenaire musical, nous avions un ami en commun qui a eu la bonne idée de nous présenter dans un bar. Nous avons tout simplement échangé nos numéros de téléphone, deux jours plus tard nous étions chez moi en train de composer 3 chansons.

Au départ, vos influences musicales respectives semblent assez éloignées. Qu'est-ce qui vous a rapproché ?

L’envie de faire ce que nous aimions, et je pense que au contraire nos différences nous ont rapproché.

Comment se passe votre travail de composition ensemble ?

Il n’y a pas de recette magique ni de plan de travail. Je propose la plupart du temps une musique à Nili et elle ensuite trouve des paroles et une mélodie.

Votre premier EP avait reçu un bon écho des critiques : comment avez-vous appréhendé l'élaboration du premier album : un prolongement de l'EP ?

En prolongement de notre EP avec quelques idées en plus ;)

Votre rencontre avec Pierre Guimard a été très importante. Que vous a-t-il apporté ?

Déjà dans un premier temps il nous a permis de mettre à plat nos idées et de commencer à enregistrer un premier titre puis un second puis un EP puis notre album. Il nous a poussé à progresser et à envisager une carrière plus précise. C'est un bon coach et manager et un très bon musicien.

Chaque morceau a presque son propre style : passant du new wave au disco ou à la pop... Comment avez-vous réussi à créer une unité sur l’album 'Invincible Friends' ?

L'unité c'est simplement écrire avec naïveté sans trop réfléchir et garder une certaine spontanéité.

Avant la sortie de ce premier album, vous avez beaucoup tourné. L'expérience du live a-t-il eu une influence dans votre travail de compo et de studio ?

Non pas du tout.

Vous accordez de l'importance au visuel : déguisements, masques, clips... Que vous apporte la création de cet univers ?

Pour nous tous les "arts" sont indissociables et nous aimons apporter un peu plus a notre public quelque chose de ludique.

On parle souvent de 'naïveté' vous concernant pourtant vous avez aussi des textes provoc' comme ‘(No No) Kids’ ou plus violent comme 'Down the drain'. Ce paradoxe vous amuse-t-il ?

Oui totalement mais je pense que chacun peu l'interpréter comme il le veut !

Votre nouveau single ‘This is a love song’ vient tout juste d’être envoyé aux radios alors qu’il sert depuis de nombreuses semaines de générique pour la publicité du nouveau parfum « Idylle » de Guerlain. Pourquoi avoir tant tardé à lancer ce titre ?

Demander aux radios ?! Non !? non mais surtout nous voulions donner le plus de chance à notre single "Down the drain".

Aviez-vous peur de n’être qu’un tube de publicité, comme a pu l’être Yaël Naïm et son « New Soul » sur la pub Apple et qui a aujourd’hui du mal à imposer ses chansons ?

Non.

Le titre figurait d’ailleurs sur l’EP mais pas sur l’album au final… une façon de le mettre dans une sorte de « parenthèse » pour ne pas brouiller les pistes ?

Oui c'est bien possible nous n'étions par sur de la légitimité du titre sur l'album.

Dernièrement, vous avez reçu une Victoire la Musique comme Révélation du public. Votre réaction face à cette belle distinction ?

Un grand plaisir et grand étonnement. Nous devons maintenant être bien meilleur qu'avant !

Cette récompense avait donné un gros coup de projecteur sur le groupe Pony Pony Run Run l'année dernière. Cette récompense vous crée-t-elle des envies ?

Je ne sais pas trop nous étions constamment sur la route avant la Victoire et nous sommes toujours sur la route depuis la Victoire.

Vous serez notamment au Bataclan en mai (COMPLET) et à l’Olympia en juin, que peut-on s’attendre à découvrir sur scène pour ces deux rendez-vous spéciaux ?

Surprise !

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

De continuer à jouer sur scène le plus longtemps possible et d'écrire un deuxième album aussi bien ressenti par la presse.

Pour terminer cette interview, un dernier mot pour nos lecteurs ?

Merci d'être présent.

Merci au duo Lilly Wood & The Prick d'avoir pris le temps de répondre à nos questions, on rappelle que leur premier album "Invicible Friends" est dans les bacs et qu'ils seront notamment à l'Olympia de Paris le 1er juin. Bonne continuation !

Références :

Site officiel de Lilly Wood & The Prick !
MySpace officiel de Lilly Wood & The Prick !

Clip de leur dernier single "This is a love song" :

Pour en savoir plus sur Lilly Wood & The Prick :

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Musique
32j | 0 | 981
| Musique
96j | 0 | 6471
| Musique
130j | 0 | 1081
| Musique
135j | 0 | 943
| Musique
136j | 0 | 1032
| Musique
142j | 0 | 8106
| Musique
159j | 0 | 1484
| Musique
164j | 0 | 1303
| Musique
180j | 0 | 1056
| Musique
186j | 0 | 1237
| Littérature
198j | 0 | 1261
| Musique
208j | 0 | 812
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Victoria Petrosillo
| Musique
1864j | 8 | 2074
Michal Kwiatkowski
| Musique
804j | 5 | 1899
Yohann Malory
| Musique
1872j | 0 | 1551
Alan Corbel
| Musique
1853j | 0 | 1362
Tom Frager
| Musique
1826j | 1 | 2215

Page générée en 0.651 secondes.