17 passionnés en ligne
Interview
Interview de Aura Dione
Paru le 04/05/2012 à 17:31

Aura Dione débarque sur nos ondes avec son entêtant Geronimo extrait de son album Before the dinosaurs : premier opus pour notre territoire mais second album de la jeune artiste. A travers son interview, Aura Dione nous parle de son parcours et de son envie d'exporter sa musique au delà des frontières. Malgré son jeune âge, elle sait ce qu'elle veut et veut créer un véritable univers autour de son personnage ... c'est parti !

Bonjour Aura Dione et bienvenue sur votre portail. Peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

 

Je m'appelle Aura Dione. Je viens du Danemark en Scandinavie. J'ai grandi sur une petite île avec mes parents. J'ai commencé à écrire quand j'étais enfant avec un mini piano et mon walkman Sony : j'écoutais tout : de Dolly Parton à Edith Piaf en passant par The Ramones.

J'ai toujours eu un grand besoin de m'exprimer avec des essais, de la poésie, des dessins. J'ai toujours été très déterminée sur ce que je voulais porter. C'est vraiment là que tout a commencé.

 

A 17 ans, j'ai déménagé en Australie sans mes parents. Mon père a pleuré pour la première fois. Je suis aussi allée au Japon et je jouais de la guitare dans la rue. Je suis revenue vers 20 ans et j'ai commencé l'enregistrement de chansons que j'avais écrites lors de mes voyages. Mon premier album était vraiment sur mon enfance et sur le fait de grandir dans un monde qui n'était pas si innocent.

 

Ton second album Before the dinosaurs est différent : un vrai choix ou le hasard de la création ?

 

Je pense qu'à 20 ans tu es aussi plus responsable. Responsable de ton groupe, responsable de tes clips, de ton image, de ton look. Je suis devenu plus 'consciente' du monde qui m'entoure. 

Cet album est mon premier en France. Je voulais créer un bel album pop mais aussi avec de la poésie. Je veux aussi rentrer en compétition avec des artistes comme Rihanna, Lady Gaga et devenir la première superstar scandinave (rires).

 

Sur ton Facebook, tu as écrit une petite explication pour chaque titre de ton album. Pourquoi est-ce aussi important pour toi le message que tu délivres ?

 

Mes chansons expriment mes sentiments. Je pense que c'est important pour tout le monde de trouver le chemin à suivre. Pour moi la musique me permet de dépasser mes limites et d'être libérée de tout. 

Dans mes chansons, je peux voler, nager, couler, créer les histoires parfaites et j'adore ça.

 

 

Sur la pochette de Before the dinosaurs, tu es dénudée avec une pomme dans la main ... peux-tu nous parler de la symbolique de cette photo ?

 

Je voulais créer un espace pour moi où je pouvais dévoiler mes sentiments et mes chansons. Quant tu essaies de dire la vérité (ce que je m'efforce de faire), tu te sens très vulnérable et fragile donc nue.

En même temps, je me sens forte, puissante et fière. Je voulais exprimer cela d'une façon poétique.

C'est aussi me rebeller contre l'image de la femme forte qui renie son côté sexuel en ayant peur de perdre sa dignité. Je sais que j'ai gardé mon intégrité en posant nue et que je peux être forte et sexy à la fois !

 

Tu as fait beaucoup de scène pour ton premier album. As-tu pensé à l'impact de tes chansons en live dans ton travail de composition ?

 

La plupart des chansons que j'écris est faite en live à la guitare et au piano avant que je les écrive. Les chansons arrivent en live devant mon instrument. Après je pense à tous les arrangements.

 

Ton single Geronimo est déjà sorti en Allemage, au Danemark ... et s'est retrouvé directement en tête des charts. Tes impressions ?

 

C'est incroyable. C'est mon premier numéro 1. Les gens espèrent le mieux pour toi et je voulais aussi leur prouver que je pouvais le faire. Mon but : si je ne fais pas trois numéro 1, je deviens nounou (rires) !

La musique n'est pas une compétition. C'est juste difficile quand tu n'es pas une artiste américaine et que tu viens du Danemark. Je veux vraiment me battre pour conquérir l'Europe au moins.

 

Pour toi, c'est un challenge de présenter ton travail hors de tes frontières ?

 

C'est toutjours un challenge. Mais c'est plus un challenge personnel. Tout cela me permet de voyager et je reste très tranquille face à cela. cela fait 20 ans que j'écris des chansons. C'est juste ce que je fais, c'est simplement ce que je suis. Je veux jouer de la musique le plus possible jusqu'à ma mort dans de beaux endroits.

 

Pour terminer, un dernier mot pour nos lecteurs ?

 

Je leur donne rendez-vous sur mon Facebook car je le mets à jour tous les jours. J'adore prendre des photos alors je les partage avec mes fans.

 

Merci beaucoup Aura d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. On rappelle que ton single Geronimo est disponible sur les plateformes de téléchargement légal ainsi que ton album Before the dinosaurs qui connaîtra une sortie physique prochainement. Bonne continuation !

 

Références :

 

Site officiel d'Aura Dione !

Facebook officiel d'Aura Dione !

Vous avez la parole

La rédaction vous recommande

| Musique
32j | 0 | 981
| Musique
96j | 0 | 6471
| Musique
130j | 0 | 1081
| Musique
135j | 0 | 943
| Musique
136j | 0 | 1032
| Musique
142j | 0 | 8106
| Musique
159j | 0 | 1484
| Musique
164j | 0 | 1303
| Musique
180j | 0 | 1056
| Musique
186j | 0 | 1237
| Littérature
198j | 0 | 1261
| Musique
208j | 0 | 812
Buzz culturel
LE COIN DES INTERVIEWS
Julie Zenatti
| Musique
1541j | 2 | 1693
Amandine Bourgeois
| Musique
1084j | 0 | 1375
Bastian Baker
| Musique
1487j | 0 | 1817
Veronica Antico
| Musique
3453j | 0 | 1943
Melissa Mars
| Musique
1014j | 5 | 3122

Page générée en 0.538 secondes.